• 2014

     

     
     

     

     

     


     

       22 Octobre

    Compte rendu du conseil municipal du 24 09 2014

    Compte rendu du conseil municipal du 24 09 2014

    En début de séance Eric Rochault demande si le respect du règlement intérieur est une option.

    En effet, le compte rendu de la séance précédente doit être diffusé et validé au début  de la suivante,

    Depuis nous avons reçu les comptes-rendus de séance du 19 juin et 24 septembre.

     1 caisse des écoles :

    Le 15 avril 2014   4 conseillers  municipaux sont élus comme représentants du conseil municipal (CM)

    Le 16 juin 2014     le préfet précise que la loi prévoit 2 représentants.

    Le 24 septembre 2014, par délibération motivée, le CM porte à 4 ses représentants et aussi à 4 les délégués de parent d’élèves.

    2° le comité technique commun à la collectivité, le CCAS et la caisse des écoles

    Changement de législation, le comité technique paritaire devient le comité technique

    Les représentants  du personnel seront  élus le 4 décembre 2014

    Les compétences de ce comité :

    -          Organisation et fonctionnement des services

    -          Evolution des administrations ayant un impact sur les personnels

    -          Orientations relatives aux effectifs, emplois et compétences

    -          Orientation en matière de politique indemnitaire

    -          Formation, insertion et égalité professionnelle

    -          Hygiène, sécurité et condition de travail

    -          Protection sociale complémentaire (si elle existe et est mise en place)

    -          Action sociale

    3° création d’un Comite d’Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail CHSCT

    Comme pour le point N° 2 création d’un CHSCT commun aux trois structures

    4° les représentants au CHSCT

    Le nombre de conseillers  municipaux est fixé à 5, 4 de la majorité et un d’opposition  (FX et JULIA suppléante)

    Pour les représentants du personnel ce seront ceux élus le 4 décembre aucomité technique

    5° diminution du régime indemnitaire pour les agents en congé de longue maladie ordinaire

    Le 9 juillet 2012 le CM instaure une diminution du régime indemnitaire pour les agents en congé de maladie, la délibération a été abrogée et est revotée pour les agents en congé de longue maladie ordinaire avec des seuils journaliers de diminution maximale fixés par catégorie (A, B et C)

     

    6° service général, port de commerce et de plaisance, parking ; dérogation aux 25 heures sup. maxi  en période estivale

    La période est fixée du 1 juin au 31 octobre de chaque année

    7° attribution d’indemnité d’astreinte aux fonctionnaires  territoriaux

    Définition des situations entrainant l’astreinte, des filières concernées et des fréquences de règlement

    8° adoption du nouveau régime indemnitaire

    Cette délibération abroge toutes les délibérations existantes sur ce sujet et les remplace.

    Nouvelles dispositions générales

    Le montant de l’attribution individuelle dépendra de la  « manière de servir », évalué selon les critères suivants :

                    Disponibilité au regard des missions

    Qualité du service rendu

    Comportement général

    Suive ensuite 11 pages décrivant par filières, catégories et missions, le montant des indemnités annuelles attribuées

    A noter que la « manière de servir » est un coefficient de prime annuelle qui va de 0 à 3 voir de 0 à 8

    9° personnel communal : adoption du règlement de formation

    Avril 2012 le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) a établi un plan de formation pour 2013-2015.

    Adoption du règlement intérieur

    10° détermination des ratios « promus-promouvables » dans le cadre de l’avancement de grade des fonctionnaires territoriaux

    Le 23 septembre 2013 le CM a adopté la règle de l’arrondi à l’entier supérieur pour les avancements de grade de la catégorie C …

    Mise en place d’une grille définissant ces quotas par filière.

    11° suppression des postes vacants

    Suppression des postes vacants suite à des avancements de grade, mutation ou départ à la retraite

    Et ensuite voir les points 12 et 13

    12° budget parking : création d’un poste d’adjoint technique territorial 2ième classe

    13° service général : création d’un poste de brigadier chef principal

    Pour les points 14 et 15

    La ville de Calvi, la CTC et « u timpanu » d’une part et « u svegjiu calvese » d’autre part ont signé une convention d’objectifs  et de moyens

    Le maire est autorisé à signer les avenants aux conventions pour l’année 2014

    16° budget port de plaisance :

    La participation financière de Calvi à l’Union des Ports de Plaisance de Corse « UPPC » s’élève à

    2 560.00 € pour la partie  « prospection et fidélisation segmentée de la grande plaisance »

    5 000.00 € pour le financement du logiciel MAGELAN

    17° patrimoine :

    Enregistrement de trois tableaux offerts par trois artistes pendant la RACC 2014

    18° commission de contrôle de la concession d’aménagement  « ville de Calvi- SPLM »

    La concession d’aménagement  « ville de Calvi- SPLM » permettant  de ne pas utiliser la procédure de mise en concurrence traditionnelle….

    La ville de Calvi, en contrepartie de cette possibilité, à l’obligation de justifier la mise en œuvre de contrôles analogues à ceux qu’elle exerce sur ses propres services.

     

    La ville de Calvi assure avoir une influence déterminante sur les objectifs  et les décisions importantes de la SPLM au regard de sa représentation au conseil d’administration  (un représentant).

    Il lui manquait  la mise en place d’une commission de contrôle (pour cadrer avec les obligations légales) …

    Commission dans laquelle l’opposition dispose d’un représentant titulaire FX et son suppléant

    19° Communauté de Communes Calvi-Balagne : Commission Intercommunale des Impôts Directs (CIID) : désignation des membres.

    Fx représentera  l’opposition

    20° inscription sur le monument aux morts de soldats morts pour la France

    Plaque dévoilée le 11 novembre portant les noms de deux soldats du 2ièmè REP

    21° approbation du plan de financement du « diagnostique eau potable »

    La part de la ville se monte à 24 000.00 €

     

    22° subvention aux associations

    Seulement 4 associations sont citées

    ON THE ROCKS                                                15 000.00

    FESTIVAL DE BRIDGE DE CALVI                    4 000.00

    CALVI JAZZ FESTIVAL                                    26 400.00

    FC CALVI                                                            35 000.00   (rajoutée en séance)

    23° port de plaisance : demande de deux anneaux gratuits par le 2ièmè REP

    Le delta de la Figarella étant entièrement ensablé,  le colonel de 2ième REP demande 2 anneaux gratuits quand le débit d’eau de la Figarella  sera insuffisant pour utiliser le chenal.

    Le maire est autorisé à signer tous documents  afférant à cette disposition

    24° élaboration du PLU

    Pour financer les frais d’études d’élaboration du PLU (80 000.00 €) il faut faire des demandes de subvention à l’Etat et la CTC, le CM approuve le projet et autorise le maire à faire les dossiers de subvention

    25° CAF renouvellement du contrat enfance-jeunesse

    Renouvellement de la convention  pour 2014-2015-2016 avec la CAF

    26° structure multi accueil : avenant N°3 au règlement de fonctionnement

    Plusieurs précisions sur le fonctionnement de la structure

    27° structure multi accueil : proposition d’un règlement intérieur

    La directrice de la structure propose un règlement intérieur destiné aux personnels de la structure

    Pour en améliorer le fonctionnement  

    28° plage N°14 : changement de gérant et d’actionnaires

     Ce changement implique une modification des statuts de la SARL TRA DI MEI que le CM doit valider avant présentation de la demande au préfet

    29° création d’une commission pour les DSP (délégation de service publique)

    Pour faire face à toutes les DSP à venir et au choix des Partenaires

     

    30° refonte de la signalisation de direction touristique et urbaine

    Projet estimé à 180 000.00 € par les services techniques de la ville

    Recherche de partenaires financiers

    31° citadelle de Calvi : Aménagement d’un espace « musée et boutique » pour l’OMT

    Demande de subvention et recherche de partenaires financiers pour le projet d’un montant estimé  à la somme de 150 000.00 € par les services techniques de la ville

    32° avenue santa maria : 

     Réhabilitation du réseau des eaux pluviales et des trottoirs entre le Mariana et le stade

    Demande de subvention et recherche de partenaires financiers pour le projet d’un montant estimé  à la somme de 285 000.00 € par les services techniques de la ville    

    33° travaux nouvelle gare de Calvi

    Proposition d’indemnisation d’une parcelle municipale

    Retrait de la proposition

    A la suite des délibérations prévues à l’ordre du jour, trois propositions sont rajoutées

    34°  règlement intérieur  du CM avenant N°1 :

    Concernant le règlement intérieur  du CM :

    Article 22 3ièmè alinéa

    Les séances des commissions n’étant pas publiques, les débats ne peuvent faire l’objet d’aucune diffusion ou communication extérieure.

    Article 25 :

    Précision sur la possibilité d’expression de l’opposition dans les medias utilisés par la majorité 

    35° création d’un poste de rédacteur principal de 1ièreclasse au 11ième  échelon à plein temps

    Poste crée pour 12 mois

    Mission : mise à jour et réévaluation des bases fiscales                                                                                         

    36° création d’un poste de rédacteur temps non complet (50 %)

    Durée 12 mois

    Mission : numérisation de l’état civil et des documents anciens

     




     

    8 Août

    Le port de Calvi, un port qui fait eau de toute part !    par Calvi Altrimente

     

     

     

    Il fut un temps ou tout le monde nous enviait à la fois notre port de commerce et notre port de plaisance. Force est de constater qu’aujourd’hui ce n’est plus le cas.

     

    La situation du port de commerce est bien connue : elle a été un des thèmes de la réflexion que nous avons initiée pendant la campagne des Municipales. Pour notre part, nous continuons d’affirmer que les ferries sont indispensables au développement de notre cité. On a pu constater lors de la grève de la SNCM et du blocage du port de l’Ile-Rousse, l’apport plus que substantiel qu’ils représentaient. En attendant les résultats de l’étude que l’on nous a promise sur son changement de vocation, nous allons prochainement relancer notre pétition pour le maintien du port de commerce, car l’avenir de la ville est l’affaire de tous !

     

    Pour ce qui est du port de plaisance, nous ne pouvons que constater une situation désastreuse qui ne fait qu’empirer. Les déboires judiciaires du début de saison ont  entraîné –semble-t-il- de nombreux dysfonctionnements qui ont couté cher aux commerçants et à l’image de la ville. Nous ne citerons que les pendilles, pas ou mal fixées, entrainant la perte de places au quai d’honneur, prévu pourtant pour accueillir les grosses unités si vantées par certains ; le problème de la station d’avitaillement qui n’a pas fonctionné du mois de juin à quasiment la mi-juillet, ajoutant à l’image déjà calamiteuse de notre port, véhiculée sur les forums spécialisés.

     

    Il aurait été judicieux de réunir la commission du port pour traiter de ces questions et trouver des solutions. Non, on préfère faire l’autruche et surtout ne pas informer l’opposition de peur qu’elle  ne s’en serve contre la municipalité. Où est la transparence ? Où est la démocratie prônée pendant la campagne ? Pourquoi ne veut-on pas trouver des solutions pérennes pour le bien de notre ville ? Le fonctionnement du port  semble intéresser la justice : il serait peut-être  de changer de méthode et de travailler de concert pour faire évoluer la situation.

     

    Quant aux commerçants du port, confrontés aux difficultés économiques qui s’abattent sur la Corse, ils ont apprécié de recevoir les amendes infligées à la mi-juillet, au moment où ils peuvent un peu rattraper les pertes entrainées par la gestion du port de plaisance, l’absence de visibilité sur la politique des transports de la part  de la municipalité et le mouvement de grèves de la SNCM. L’occupation du domaine public, le problème des nuisances sonores doivent être traités en amont de la saison, par une large concertation avec les acteurs économiques du port et les riverains : un accès d’autoritarisme, dont on peut se demander s’il sera suivi d’effet, ne règlera rien ! On a pu observer ce qui s’est passé, ou plutôt ne s’est pas passé, à une époque encore récente, quand le maire et ses adjoints ont fait le tour de la ville pour faire appliquer la règlementation en la matière ! Ne parlons même pas de la mésaventure du camion des pompiers entravé dans sa progression, alors qu’il était appelé pour une intervention

     

    L’attitude méprisante du premier magistrat de la ville tant envers la population locale, qu’envers les plaisanciers qui expriment leur mécontentement dans la presse,  n’est pas tolérable. Nous avons besoin de rétablir des qualités d’accueil envers nos visiteurs, et d’écoute à l’égard de nos concitoyens. Pour cela, il faut commencer par montrer l’exemple en haut de la pyramide : il faut témoigner d’un réel engagement dans sa conception de la politique et dans sa mise en application. Les mentalités ont besoin d’évoluer, à la fois pour un meilleur vivre ensemble et un réel développement harmonieux de notre belle cité.

     

    Calvi Altrimente

     

     

     

    Le port de Calvi, un port qui fait eau de toute part !

     


     

    le 12 Juillet

    publier par Corse net infos 

    Calvi : Victime d'un AVC Denis Derond est décédé

    Victime comme nous l'avons annoncé vendredi matin d'un accident vasculaire cérébral, notre ami reporter photographe de l'agence Corse-Matin de Calvi, s'est éteint peu avant 13h30 au Centre hospitalier de Bastia où il avait été admis dans la nuit.

     

    hommage a Denis Derond

    La triste nouvelle tant redoutée est tombée peu avant 13h30, Denis Derond s'est éteint, entouré de l'affection des siens. 
    Bien évidemment, à l'Agence Corse-matin de Calvi-Balagne où Denis Derond officiait en qualité de photographe c'était la consternation et la tristesse. 
    une tristesse qui se lisait aussi sur de nombreux visages à Calvi mais aussi en Balagne où Denis était apprécié de tous. 
    Originaire de la Martinique, Denis avait été très affecté il y a peu par le décès de sa maman qui vivait en Guyane et avait déjà rencontré des problèmes de santé. 

    Denis, c'était la joie de vivre, toujours souriant, toujours prêt à rendre service et à œuvrer au service de Calvi. 
    A la tête du club de tir à l'arc de Calvi-Balagne il avait organisé le 6 juillet dernier un concours fédéral de tir à l'arc en nocturne sur le stade de Calvi, renouant avec une vieille tradition. 
    Artisan plombier de formation, il avait la passion de la photo. Une passion qu'il a mis au service du quotidien Corse-Matin en réalisant des piges. 
    On lui doit notamment cette photo exclusive réalisée il y a quelques années au moment où un Canadair qui luttait contre un incendie percutait une colline au dessus de Calvi avant de s'écraser. Un cliché qui lui avait valu un prix. 
    Toujours disponible, Denis ne savait rien refuser. 
    Aujourd'hui, c'est un ami que l'on perd. 
    En cette douloureuse circonstance, Corse Net Infos présente à son épouse Béatrice, à ses enfants et à toutes les personnes que ce deuil afflige ses condoléances émues et attristées. 
    La dépouille mortelle de Denis Derond, qui avait 63 ans, sera déposée ce samedi à partir de 17 heures à la chapelle de Notre Dame de Loretto, à Calvi. 
    En raison des ceremonies du 14 Juillet et pour des raisons de sécurité les obseques de Denis Derond auront lieu lundi 14 juillet a 17 heures à la Cathédrale Saint Jean-Baptiste dans la citadelle de Calvi.

     


     

     6 Juillet

    Comité directeur de l’office du tourisme le 30 juin 2014

     

    Election du président et du vice président

    Une seule personne se présenta Jean-Baptiste Ceccaldi élu à l’unanimité comme président et       Jean-Pierre Pinelli comme vice président.

    Nous délibérions sur une modification budgétaire ou l’OMT avait attendu d’avoir son augmentation de subvention pour la budgétiser et le dépenser. On ne peut que souligner cette attitude vigilante.

    Nous votions ensuite les délégations à la directrice et à son assistante ainsi que des indemnités pour les régies des recettes.

    Mme Piazzoli pris le temps de nous expliquer différentes actions et  fonctionnement de l’office.

    Nous avions un débat sur la citadelle et le besoin de mise en valeur de Christophe Colomb et de « sa maison ». L’information doit remonter à la mairie et Mme Falcucci suggérait une réunion comité directeur de l’OMT et commission culture et patrimoine pour travailler de concert, initiative approuvé à l’unanimité.

    L’éclairage de la citadelle fut aussi évoqué

    Je suggérais le besoin de créer et expliquer un sentier pour aller au rocher ou Nelson avait perdu son œil. Approuvé

    Le besoin de flécher et sécuriser le sentier douanier a été évoqué, la démarche serait en cours et le suivi du dossier est effectif.

    Jérôme Seveon fit une remarque sur les réservations hôtelières de l’office et leur out. Une commission doit être créé et regardera l’ensemble de la problématique, car il n’y a pas que le cout à prendre en compte mais aussi l’attraction et l’efficacité des produits. 


     

    le 4 Juillet

    Commission des équipements sportifs et travaux communauté de communes Calvi Balagne               

    du 03 juillet 2014

     

    Présentation du (futur) directeur du complexe sportif.

    Jeune homme qui parait dynamique et bien connaitre son sujet. Il était accompagné d’un maître nageur ou du responsable des maîtres nageurs, pour nous parler des horaires du complexe et en particulier de la piscine.

    Apres presque un an de fonctionnement, certaines modifications semblaient nécessaires.

    Certains horaires vont changer pour coller à la fréquentation réelle.

    A ma demande de rester ouvert toute la semaine, soutenu par une élue de Calenzana, il nous était répondu que le personnel supplémentaire nécessaire pourrait coûter cher à la communauté. La décision de rester dans ces créneaux était du à une volonté de restreindre le personnel, il serait peut-être étudié après le renouvellement des cartes et l’ouverture de la deuxième partie du complexe.

    Les horaires de la piscine ont été modifié pour les petits et les cours la encore pour coller aux réalités constatées.

    Une discussion s’engageait sur les périodes du scolaires et du périscolaire. Mr Marchetti de Calenzana précisait les besoins de sa commune. Il semble que des difficultés à libérer la piscine ce jour la apparaît, à cause des activités scolaires déjà présentes.

    Je professais l’idée de réaliser une étude en janvier ou février pour l’ensemble des communes pour l’utilisation du complexe pour le scolaire et le périscolaire, afin de proposer des choix aux différentes communes.

    S’ensuivait une discussion sur les nouveaux tarifs ou je ne pouvais assister pour des raisons professionnelles.

    La décision pour l’année prochaine de ne pas fermer en février a été acté.


     

     27 Juin

    Compte rendu du conseil municipal du 19 juin 2014

     

    Première étape   :   les décisions du maire

    étant les décisions du maire on n’ en discute pas c’est décidé à l’avance, en revanche,  sur dix décisions, sept concernent des attributions de marchés publics et la commission des marchés publics dont je fais partie ne s’est pas réunie à ce jour.

     

    Deuxième étape : les délibérations

    29 délibérations sont à l’ordre du jour + deux rajoutées en séance que l’on notera 7 bis et 18 bis

    N° 1 :

    En 1991 la somme de 17757.97 euros n’a pu être recouvrée sur le budget eau                 (constaté par huissier),  elle sera inscrite en perte et profit ( surtout en perte d’ailleurs)

    N° 2 :

    Préparation du rachat de la dette crédit Dexia de 2 734 134.54 sur le  budget ville

    N° 3 :

    Achat (de certaine fonctionnalité) du logiciel de gestion portuaire MAGELLAN                  (espérons ne plus naviguer en eaux troubles )

    N° 4 :

    La surveillance de la plage sera effectuée par le SDIS de Haute-Corse pour la saison  2014 . On modifie donc le budget plage en supprimant les crédits prévus pour la rémunération de personnel, ( économie d’embauche de saisonniers ?) mais nous ne somme pas informés du coût de ce contrat passé avec le SDIS.

    N° 5 :

    A ce service comptabilité ……

    il a oublié de budgétiser le remboursement de la dette  sur le budget parking ……

     

    N° 6 :

                Réactualisation et aménagement des tarifs du marché couvert /

                Depuis 1998 le tarif est de 251.95 € pour l’année il passe à 350.00 €

                Et création d’un tarif à la saison, le mois, la semaine et la journée

    Nous demandons d’utiliser les supports publicitaires de la ville pour annoncer les jours de marché (panneau lumineux du parking petits commerçants et autres)

    N° 7 :

                Réactualisation du tarif de location des  bâtiments dit  OMT et POLICE

    On passe d’un forfait à une facturation au m²

    N° 7bis :

                Création d’un tarif pour « Occupation Abusive de l’Espace Public »

                30 € par jour et par m²  ( Messieurs les cafetiers …)

    N° 8 :

    Renégociation d’emprunt et souscription d’un nouvel emprunt

    Les faits :

    Sur un emprunt DEXIA de 2006 pour un montant de 3 844 340.80  €, il reste la somme de 2 734 134.54 € à rembourser /fin des remboursements 2025.

    Cet emprunt d’un taux actuel à 4.20 % peut passer à un taux de 5 fois sa valeur

    Pour racheter ce crédit la ville de Calvi (vous tous donc) doit payer une indemnité actuarielle à DEXIA de 784 000.00 € .

    Les disponibilités de la ville étant de 90 000.00 € , les 694 000.00 € restants seront intégrés dans les conditions particulières du prêt soit le taux d’intérêt 4.70 % (taux fixe).

     

    il autorise le représentant légal (c.à.d. le maire) de l’emprunteur( le conseil municipal)            à signer le contrat de prêt avec la Caisse Française de Financement Local le préteur,              mais surtout habilite le maire à s’occuper du prêt dans le temps à son initiative et sans délibération du conseil municipal pour toutes opérations prévue dans le contrat.

    Contrat non présenté en séance.

    La Caisse Française de Financement local est le nouveau nom de la banque DEXIA actionnariat restructurée avec l’état , la caisse des dépôts et la banque postale

    Son adresse : rue des REFLETS,  TOUR DEXIA, PARIS LE DEFENCE

    N° 9 :

    e-délégation de pouvoir à Mr le Maire concernant les opérations financières utiles à la gestion des emprunts, y compris les opérations de couverture des risques de taux et de change R.

    Ne perdons pas de vue qu’il reste des emprunts DEXIA a renégociés, vous verrez plus en avant les emprunts en cours de la ville de Calvi dans un tableau récapitulatif.

    N° 10 :

                Règlement intérieur du conseil municipal

    N° 11 :

                A notre demande de nommer parmi les conseillers d’opposition le représentant au sein du conseil technique de la SPLM ;

    La réponse est non, car la ville de Calvi, donc la majorité, se doit de suivre la SPLM

                A la demande de nommer une personne de la majorité différente de celle nommée déjà au conseil d’administration,

    La réponse est non, car le comité technique prépare le conseil d’administration

    Fin de non recevoir…

     

    N° 12

                Délégation de la gestion du centre social au CCAS sauf la bibliothèque-médiathèque

                et la structure multi-accueil

     

    N° 13 :

                Création d’un poste d’adjoint d’animation territorial de 2ième classe

    L’ explication de cette création de poste passe de :  

    Une création d’un poste suite à un avancement ( la réponse générique)

    A :

     la création d’un poste pour la crèche,

    je trouve Mr le maire au fait de ses embauches

    N° 14

                Les emplois saisonniers au port de plaisance :

    10 postes de deux mois et 5 jours (les congés payés)

    1 poste de trois mois

    Mr Nobili, adjoint responsable du port de plaisance, précise le nombre de 26 employés pour le port de plaisance cette année 2014

    N° 15

                Indemnités d’heures supplémentaires pour les catégories B et C

    Un point qui reprend la convention collective des agents territoriaux ???

    N° 16 et N 17

                Mise en conformité avec la législation en vigueur des indemnités d’administration et de technicité ( IAT )  et indemnité d’exercice de missions de préfectures ( IEMP )

    Julia robichon demande quel est le nombre d’agents concernés par ces indemnités .

    98 % d’après le DGS, sur une population d’agents  d’environ 120 titulaires et 50 saisonniers

     

    N° 18 :

                OMT,  désignation des membres sociaux-professionnels du comité directeur

    Voir le détail  dans le titre « désignation »

     

    N° 18 bis         la nomination de Laetitia paquet comme représentante de la mairie au conseil des  4 écoles de la ville .

    N° 19 :

                Création d’un poste de rédacteur  a mi-temps

    ½ poste supplémentaire à l’accueil pour absorber une surcharge de travail :

    L’accueil, le standard, les formalités d’état civil et le renouvellement des papiers d’identités (passeport,  CNI … tous les 10 ans )

    Commentaire de Mr le Maire :

     théoriquement il faudrait deux bureaux et 4 agents pour assumer ces fonctions on fait donc des économies de personnel .

     

    N° 20 et 21     

                Rapport d’activité de KYRNEOLIA ( distribution et assainissement)

    Remis en conseil municipal ( rapport de 100 pages par activité a lire et a étudier)

    N° 22 et 23

    Délégation de service public d’exploitation de plage lot N°14 et N° 17

    Rappel : les D S P de lot de plage ne sont pas transmissible donc il suffit de créer une SARL  d’en vendre les parts et de faire enregistrer les nouveaux gérants et  les nouveaux actionnaires  par la mairie . CQFD

    N° 24

    Acquisition de barrière pour la mise en sécurité des trottoirs 75 000.00 € financé a 40% par le conseil général,  au titre des amendes de police

    En gros,  pour récupérer les amendes de police on achète des barrières que l’on fait poser en partie par des entreprises spécialisées …….qui peut me calculer le prix d’une barrière

    Julia robichon demande le barriérage du parking de l’hôtel belvédère, qui débouche sur la rue des école, le temps de la sortie des enfants (risque d’accident)

    La proposition de placer un agent à cette sortie est envisagée

    De cette demande nait une  discussion, concernant la sécurité des enfants pendant la sortie des classes, discussion reportée à un conseil municipal ultérieur.

    N° 25  

    Diagnostique des réseaux d’assainissement

    En 2005 le conseil municipal approuve l’idée d’un diagnostique du réseau d’assainissement ( obligation légale )                                                                

    Février 2007 début de l’étude

                Inventaire juin 2007

                Collecte d’infos et campagne de mesure janvier 2008 à juin 2010

                Rapport remis en mai 2012 sur des bases de calcul de cout de 2011

    Ce rapport détaillé fait ressortir un cout de réhabilitation du réseau d’assainissement

    Pour un montant hors taxe de 2 378 042.00 €,   il faut rajouter la maitrise d’œuvre et la tva sur travaux et sur études,  soit un cout total de 2 966 465.00 € ( basé sur des cout de 2011)

    Reste à trouver les sous .

     

     

    N° 26

    Les travaux de la station service du port de plaisance :

    Pour la mise en conformité avec la règlementation, des travaux sont programmés en début de saison estivale et suite a des problèmes techniques, les cuves ne seront pas exploitables dans les délais annoncés.

    les problèmes rencontrés n’on pas étés explicités et  Mr. Nobili rassure par une distribution provisoire pour le 1ier juillet.

    J’ai demandé si les travaux prévus correspondaient à la règlementation sur les cuves enterrées simple enveloppe, dont l’échéance butoir est le 31 décembre 2010 .

     Un chantier de se type s’organise avec, en autre, la mise en place d’une distribution temporaire en amont

    N° 27     le confessionnal

    Lors des travaux de restauration de Ste Marie Majeure en 2004 un confessionnal a été supprimé, le curé demande sa restitution .

    Ou est-il et dans quel état ? la est la vraie question

    En attendant faisons une demande de subvention à la CTC

    N° 28               Organisation et demande de subvention à la CTC pour la saint Vincent

    N° 29                           11 m² au rond point de la villa

    N°30                            4 parcelles cédées pour l’euro symbolique en vue d’une création de voie d’accès

     


     

     24 Juin 

    Réunion commission transport CCCB  le 23.06.2014

    Le but de cette réunion était d’étudier la possibilité de création de lignes de transport ou tout au moins de permettre à des concitoyens excentrés de pouvoir bénéficier  des services communautaires pour certains types de transport.

    En effet, certains administrés de la Communauté de Communes ont exprimé le souhait de pouvoir utiliser un service de transport public à l’intérieur de la communauté.

    Un  certains nombre de pistes ont été évoquées, et certaines dispositions devraient voir le jour d’ici la rentrée. Sans être un véritable service journalier, un minibus pourrait faire des navettes entre les villages et Calvi, voire  entre les villages, une fois par semaines et  par bassin de vie. D’autres pistes ont été évoquées, mais en l’état ce projet fait consensus. La faisabilité et le coût vont être étudiés et on en reparlera lors d’une prochaine réunion.

    Il ressort une réelle volonté de permettre aux personnes de notre communauté de mieux se déplacer, que se soit dans un cadre d’entraide ou de liens sociaux.

     

    22 Juin 

    Calvi a désigné ses délégués pour les élections sénatoriales

    Le conseil municipal de Calvi s’est réuni vendredi pour désigner les délégués et suppléants pour les prochaines élections sénatoriales qui se dérouleront le 28 septembre 2014

    Comme l’exige la loi, les membres du conseil municipal de Calvi se sont réunis à 17 heures, dans la salle du conseil à l’hôtel de ville pour désigner leurs délégués et suppléants lors des prochaines élections sénatoriales programmées le 28 septembre 2014. 
    Les élus étaient appelés à élire 15 délégués titulaires et 5 délégués suppléants. 
    Au terme du dépouillement, le résultat était le suivant : 
    Délégués titulaires pour la liste « Unis pour Calvi » : Pancrace Guglielmacci, Annie Falcucci, Gilles Brun, Sylvie Bereni, Didier Bicchieray, Françoise Sévéon, Jeran-Louis Delpoux, Maria Luciani, Jean-Michel Nobili, Isabelle Benigni, Jean-Pierre Pinelli, Marie-Paule Antonelli, Jean-Baptiste Ceccaldi, Elisabeth Munier. 
    Délégué titulaire pour la liste Calvi Altrimente : François Xavier Acquaviva. 
    Délégués suppléants pour la liste « Unis pour Calvi » : Alain-Charles Astolfi, Marie-Madeleine Marchetti-Salli, Anthony Albertini, Hélène Astolfi, Marie-Laurent Guerini.

     

     

    Publier par Corse Net Infos 

     

     


     

     

     20 Juin

    Réunion Commission des finances du 17 Juin 2014

     

    Cette Commission se  réunit avant le Conseil Municipal pour discuter des délibérations d’ordre financier qui seront précisément  débattues lors du Conseil Municipal.

    L’utilité de ces commissions est de  permettre un travail plus poussé, plus élaboré, notamment grâce à un nombre restreint d’acteurs.

    Tout d’abord, notre travail est préparé et structuré par les employés municipaux, qui font un travail de fourmi, pour nous amener les dossiers les plus complets  possibles. Je tiens à les remercier et à les féliciter pour leur dévouement à la Commune.

    Cette Commission a permis d’avoir des éclaircissements sur les modifications du budget en cours, ainsi qu’une discussion sur une renégociation de prêt auquel nous n’adhérons pas en l’état, raison pour laquelle nous  avons demandé de plus amples informations, qui devraient être données pendant le Conseil Municipal. Cela concernait la somme à payer pour anticiper le remboursement du prêt « Ex Dexia »potentiellement toxique et pour refaire un autre prêt plus sûr, ainsi qu’un prêt de 500.000 € en investissement.

    La somme dépassait 28% du montant restant à payer, montant exorbitant pour ce qui me concerne.

    La séance s’est terminée sur diverses demandes de subventions pour le patrimoine et la Saint Vincent.

     

     

     19 Juin

    Comité syndical du SYVADEC du 17 juin 2014 à Corté

     

    La première réunion ayant été consacrée à l’élection  des divers responsables, celle d’aujourd’hui était en fait le premier Comité de travail.

    Après l’approbation du procès verbal de la dernière réunion et le changement du représentant de la commune di e Cinque piève, nous nous attaquions au budget.

    Tout d’abord nous avions un rapport sur le prix et la qualité du service public du traitement des ordures ménagères, qui est à la disposition des personnes intéressées.www.syvadec.fr/

    On nous a expliqué les différentes phases budgétaires. Le budget est sain, mais est mis en difficulté, à cause du bon travail du Syvadec. Celui-ci n’est payé qu’à la tonne traitée : plus on recycle et moins on fait de déchets et moins le Syvadec reçoit d’argent. Mais on ne saurait que l’encourager à poursuivre ces efforts.

    Le plus intéressant est le rapport d’activités du syndicat. Celui-ci,  assez exhaustif, est d’après le président,  trop tourné vers les bonnes actions du Syvadec. Tout en étant content du travail accompli, il reste bien conscient de l’énorme tâche qui reste à accomplir et invitait l’ensemble des délégués à apporter leur pierre à ce travail, à la fois en amont et au sein du Syvadec. (Le rapport est consultable pour ceux qui le désirent) www.syvadec.fr/

    On nous a expliqué les différents lieux d’implantation du Syvadec et ses actions, ainsi que les actions en cours et les politiques de revalorisation ou de traitement des déchets.

    La réunion s’est terminée sur la mise en place de diverses commissions pour aider à faire évoluer notre syndicat.


     

    18 Juin 

    5ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL
    DU 19 JUIN 2014 A 19HOO

    ORDRE DU JOUR

    1- DECISIONS DU MAIRE

     

    N°06 DU 19/02/2014:
    PORTANT ATTRIBUTION DU MARCHE PUBLIC - FOURNITURE VEGETAUX & MATERIAUX
    ESPACES VERTS

    N° 07 DU 06/03114 :
    AUTORISANT LE MAIRE A SIGNER LA CONVENTION AVEC MADAME A.C. GUIDICELLI-FILIPPI &
    MONSIEUR P. GUIDICELLI - LOCATION SAISONNIERE - DOMAINE PRIVE DE LA COMMUNE
    (PROMENADE A DOS D'ANES POUR ENFANTS).

    N°08 DU 18/03114 :
    AUTORISANT LE MAIRE A SIGNER LA CONVENTION AVEC LE PRÉSIDENT ASSOCIATION
    ALTORE BALAGNE

    N°09 DU 19/03/14:
    PORTANT ATTRIBUTION DU MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX - PETITS TRAVAUX DE GROS
    OEUVRES POUR L'ENTRETIEN DES BÂTIMENTS COMMUNAUX ET DU DOMAINE PUBLIC.

    N°10 DU 19/03/14 :
    PORTANT ATTRIBUTION DU MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX - ACQUISITION DE MATÉRIELS ET FOURNITURES ÉLECTRIQUES

    N°13 DU 10-0//14:
    PORTANT CESSION D'UNE MOTO YAMAHA

    N°14 DU 28/04/14:
    PORTANT ATTRIBUTION DU MARCHE PUBLIC- MISE EN PLACE DE L'AUTOSURVEILLANCE DES RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT DE LA VILLE.

    N° 15 DU 13-015-14:
    PORTANT ATTRIBUTION DU MARCHE PUBLIC- MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE DES ORGANEAUX DE MOUILLAGE DU PORT PLAISANCE, DE PÈCHE ET DE COMMERCE DE LA VILLE.

    N°16 DU 15/05/14:
    PORTANT ATTRIBUTION DU MARCHE PUBLIC- PRESTATIONS DE GARDIENNAGE DU PORT DE LA VILLE.

    N°17 DU 15/05/14:
    PORTANT ATTRIBUTION DU MARCHE PUBLIC - MAINTENANCE ET VIDEO GARDIENNAGE POUR LA VILLE

    II - DELIBERATIONS 

    .FINANCES
    1. BUDGET EAU -ADMISSION EN NON VALEUR.
    2. BUDGET VILLE- DECISION MODIFICATIVE N°l
    3. BUDGET PORT DE PLAISANCE- DECISION MODIFICATIVE N°1
    4. BUDGET PLAGE- DECISION MODIFICATIVE N°1
    5. BUDGET PARKING- DECISION MODIFICATIVE N°l
    6. MARCHE COUVERT -DROIT DE PLACE
    7. REDEVANCE RELATIVE AUX AUTORISATIONS D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC
    S'AGISSANT DE LOCAUX DE BUREAUX OU DE MAGASINS_
    8. RENEGOCIATION D'UN EMPRUNT ET SOUSCRIPTION D'UN NOUVEL EMPRUNT


    CABINET DU MAIRE ET RESSOURCES HUMAINES


    9. DELEGATION AU MAIRE EN VERTU DES DISPOSITIONS DE L'ARTICLE L.2122-22 DU
    C.G.C.T.
    1 O. RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL MUNICIPAL DE CAL VI- ADOPTION.
    11. SOCIÉTÉ PUBLIQUE LOCALE MÉDITERRANÉE : DÉSIGNATION DU REPRÉSENTANT AU
    SEIN DU COMITÉ TECHNIQUE.
    12. DÉLÉGATION DU SERVICE CENTRE SOCIAL AU CCAS
    13. SERVICE GÉNÉRAL : CRÉATION D'UN POSTE D'ADJOINT D'ANIMATION TERRITORIAL
    2° CLASSE.
    14. PORT DE PLAISANCE: CRÉATION DES EMPLOIS SAISONNIERS 2014.
    15. RÉGIME INDEMNITAIRE : ATTRIBUTION DES INDEMNITÉS HORAIRES POUR
    TRAVAUX SUPPLÉMENTAIRES (IHTS).
    16. ATTRIBUTION DE L'INDEMNITÉ D'ADMINISTRATION ET DE TECHNICITÉ (lAT) AUX
    FILIÈRES ADMINISTRA TIVÈ, TECHNIQUE, SANITAIRE ET SOCIALE, CULTURELLE,
    SPORTIVE, ANIMATION ET POLICE MUNICIPALE
    17. ATTRIBUTION DE L'INDEMNITÉ D'EXERCICE DE MISSIONS DES PRÉFECTURES (IEMP)
    AUX FILIÈRES ADMINISTRATIVE, TECHNIQUE, SPORTIVE, SANITAIRE ET SOCIALE ET
    D'ANIMATION.
    18. OFFICE MUNICIPAL DE TOURISME : DESIGNATION DES MEMBRES SOCIO-PROFESSIONNELS
    DU COMITE DIRECTEUR.
    19. CREATION D'UN POSTE DE REDACTEUR TERRITORIAL A TEMPS NON COMPLET

     

    TRAVAUX & MARCHES PUBLICS


    20. RAPPORTS DU DELEGATAIRE: APPROBATION DU RAPPORT D'EXPLOITATION DU
    SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT (ANNEE 2013). (Rapport à la disposition des Elus au
    service "travaux publics)
    21. RAPPORTS DU DELEGATAIRE : APPROBATION DU RAPPORT D'EXPLOITATION DU
    SERVICE PUBLIC D'EAU POTABLE (ANNEE 2013). (Rapport à la disposition des Elus au service
    "travaux publics"
    22. DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES SOUS-TRAITES D'EXPLOITATION DE LA PLAGE DE
    CALVI- AVENANT N°l AU SOUS-TRAITE D'EXPLOITATION DU LOT DE PLAGE N°14- PRISE
    EN COMPTE DE CHANGEMENT DE GERANT ET D'ACTIONNARIAT.
    23. DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES SOUS-TRAITES D'EXPLOITATION DE LA PLAGE DE
    CALVI- AVENANT N°l AU SOUS-TRAITE D'EXPLOITATION DU LOT DE PLAGE N°17- PRISE
    EN COMPTE DE CHANGEMENT DE GERANT ET D'ACTIONNARIAT.
    24. ACQUISITION DE BARRIERES POUR LA MISE EN SECURITE DES TROTTOIRS ET DE LA
    VOIRIE - DEMANDE DE SUBVENTION. (Dossier à la disposition des Elus au service "travaux
    publics'~
    25. DIAGNOSTIC DES RESEAUX D'ASSAINISSEMENT - VALIDATION DU SCHEMA DIRECTEUR
    D'ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES
    26. AVENANT Nol A LA CONVENTION DE DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE
    DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS A USAGE MARITIME AU PORT DE PLAISANCE
    « XAVIER COLONNA » - RETRAIT.

    PATRIMOINE


    27. ETUDE DE LA RESTITUTION D'UN CONFESSIONNAL A L'EGLISE STE-MARIE-MAJEURE
    CLASSEE AU TITRE DES MONUMENTS IDSTORIQUES - DEMANDE DE SUBVENTION A L.t\
    CTC A HAUTEUR DE 70 %
    28. ORGANISATION DE LA FETE SAINT VINCENT 2014- DEMANDE DE SUBVENTION A LA CTC
    A HAUTEUR DE 60%.

    URBANISME


    29. AQUISITION POUR L'EURO SYMBOLIQUE DE 4 PARCELLES DE TERRE SITUEES AU LIEU DIT SUGALE.

     


     

     le 6 Juin 

    Lundi 02 juin à 17h30 la réforme Peillon de l'équipe Municipale 

    Lundi 02 juin à 17h30, l'équipe Municipale dirigée par Monsieur le Maire, avait convié les parents d'élèves des quatre écoles calvaises (Santore, Cardellu, Bariani et Loviconi) pour une réunion sur le thème de la réforme Peillon. Cette initiative municipale , saluée par l'ensemble des parents délégués présents (vingt-deux au total) , a pu aboutir à quelques avancées quant à ce sujet épineux. Comme vous pouvez le voir sur les documents ci-joints, cinq solutions ont été proposées. De nombreuses précisions ont été données sur chacune d’entre elles lors de cette réunion mais je ne peux vous les donner toutes ici par écrit.

    Les points évoqués de manière la plus répétitive sont :

    (Question des parents? Réponse de l’équipe municipale)

     

    1 Quel sera le coût pour les parents ? 

    En cas de garderie périscolaire ce sera environ 1,60€ de l’heure.

     

    2 Pourquoi ne pas diminuer la durée de la pause méridienne dans la solution cinq, afin d’avoir une heure complète de garderie périscolaire ?

    Car le décret de réforme impose deux heures de pause méridienne.

    3 Pourquoi ne pas commencer la journée scolaire plus tôt pour organiser différemment le reste des solutions ?

    Car alors un problème de logistique se pose par rapport au ramassage scolaire de Campo Longo.

    4 Qu’en pensent les instituteurs, les associations sportives et culturelles ?

    Tous ces intervenants seront consultés ultérieurement.

    5 Que se passerait-il si nous décidions de ne pas appliquer la réforme ?

    Alors le rectorat imposerait certainement des horaires de travail aux instituteurs ce qui aurait pour conséquence de laisser les enfants sans encadrement tous les après-midi.

     

     

    Lundi 02 juin à 17h30 la réforme Peillon

     

     

    Lundi 02 juin à 17h30 la réforme Peillon

     

     

    Suite à tous ces éclaircissements un avis consultatif a été demandé aux parents d’élèves. Une majorité d'avis positifs a été donnée pour la solution cinq. Puis suite aux débats de la soirée, une éventualité sur la solution trois avec fin de journée à 17h15 a été envisagée pour que la durée de garderie périscolaire soit d’une heure entière et que des activités puissent être proposées (uniquement dans l’enceinte de l’école, du genre peinture, chant, jeux de sociétés,…).

     

    La décision finale choisie par l’équipe municipale vous sera transmise par l’intermédiaire de vos parents délégués dès qu’elle leur sera communiquée.

     

    A Calvi Altrimente nous pensons que d'autres solutions sont possibles pour permettre un épanouissement de l'enfant, tant au niveau sportif, que culturel.

     

    Nous y reviendrons plus tard dans un autre articles, à suivre !!!


     

      24 Mai

    Commission de la prévention des incendies

     

    FX Acquaviva était à la Commission de la prévention des incendies, le 21 mai, à la Communauté des Communes.
    Il tient à souligner que la réunion a été constructive, cherchant de réelles solutions.
     
    La CCCB est tenue de pourvoir à un certain nombre d'équipements de prévention et de lutte contre les feux, au regard d'un schéma fourni par les professionnels du feu.
     

    Après avoir rappelé le programme passé et souligné sa bonne gestion, les membres de la Commission ont décidé des actions à mener pour la suite.
    Joseph Emmanuelli a fait remarquer que le rôle de la Commission était surtout préventif et que les actions à mener devaient plutôt aller dans ce sens, ce que tous ont approuvé. Des pistes de travail sont en cours et une véritable réflexion devrait suivre.
     
    Pour ce qui concerne l'étude du projet en cours, une réunion avec les services concernés a été demandée au vu des coûts d'aménagements dans des endroits qui paraissent peu opportuns.
    Une interventions du Président et de la Directrice du CCCB résumait la pensée du groupe: on peut faire mieux pour moins cher.
    Nous tenions à souligner que nous sommes contents de cette démarche qui vise à gérer au mieux l'argent public.
    Nous serons de concert avec les autres membres pour suivre au mieux ces dossiers.


     

    22 Mai 2014

    Election du président du SYVADEC à Corte.

    En tant que représentant de la Communauté de Communes, FX Acquaviva était à Corte au cinéma, le mardi 20 mai, pour l'élection du Président et des Vice-présidents du SYVADEC.

    Avec une heure de retard les votes ont enfin pu commencer.

    Le Président a été réélu sans soucis. Le cinéma a retrouvé son usage premier pour l'élection des Vice-présidents. Election dont les péripéties font d'avantage penser à des ''petits arrangements entre amis'' qu'à une véritable envie d'avancer, en tous cas pour certains des participants.

    Après quelques interruptions la séance a pu reprendre, puis se terminer sur un bon mot du Président qui intégrera à sa charge un travail de surveillance quant à la régularité de la présence des Vice-présidents et des membres du bureau. A défaut, ceux-ci pourraient être remplacés.

    Espérons que cette déclaration sera suivi des faits et qu'un vrai travail s'en suivra.

    Nous serons attentifs à la bonne marche du SYVADEC ainsi qu'à son bon développement pour notre Communauté.

     Président et Vice-Présidents du SYVADEC

     

    François Tatti, Président du SYVADEC

     

    Election du président du SYVADEC à Corte.

    1 - Vice-Président : Marie-Laurence Sotty (CAPA)

    2 - Vice-Président : Don Georges Gianni (Communauté de Communes Sud Corse)

    3 - Vice-Président : Guy Armanet (CAB)

    4 - Vice-Président : Xavier Poli (Communauté de Communes du centre Corse)

    5 - Vice-Président  : Jean Pajanacci - (Communauté de Communes Sartenais Valinco)

    6 - Vice-Président  : Pierre Guidoni - (Communauté de Communes Calvi-Balagne)

    7 - Vice-Président : Marie Zuccarelli  (CAPA)

    8 - Vice-Président : Jean-Louis Milani (CAB)

    9 - Vice-Président : François  Dominici (CAPA)

    10 - Vice-Président : Jean-Pierre Giordani  (SIRTOM du Cruzini - Ouest Corse)

    11 - Vice-Président : Jean-Baptiste Giffon (Communauté de Communes de la  Vallee du Prunelli) 

    Membres du Bureau : François Faggianelli, Jean-Jacques Ferrara, Yoann Habani, Serena Battestini, Jean-Noël Valery, François Giorgi, Antoine Poli, Ange-Pierre Vivoni, Paul Lions, Jean Alfonsi et Lionel Mortini

     

     


     le 21 Mai

    Appel à la mobilisation de Parlemu corsu le 24 mai à AJaccio

     

     Appel à la mobilisation de Parlemu corsu le 24 mai à Ajaccio


     

     le 19 Mai 

    A l'aube de la saison estivale, nous voyons se construire une nouvelle attraction touristique

     

     

     

    Question: les nouvelles fortifications sont-elles le renouvellement des fortifications de la Citadelle où est-ce le retour des portes de la ville? Va-t-on nous remettre l'octroi ???

     

    Peut-être s'agit-il de protéger notre centre-ville des hordes qui envahissent notre joli port de plaisance?

     

    Pourtant on nous l'avait bien dit: les grilles du port allaient disparaître avec le Grand Port. Mais on avait juste oublié de nous prévenir que c'était la ville, qui, à la place allait être barricadée!

     

    Plus sérieusement, nous comprenons la volonté de la municipalité d'empêcher les scooters et autres engins à deux roues de circuler dans la zone piétonne, mais a-t-elle pensé aux handicapés et aux parents avec leurs poussettes? Pourquoi de tels travaux ne passent-ils pas devant la Commission d'Accessibilité ce qui nous permettrait de donner notre point de vue et pourquoi pas, de rechercher de véritables solutions avec l'équipe en place ?

     

    Comme beaucoup de nos concitoyens, nous aurions aimés être un peu mieux informé sur ces réalisations qui ne manquent pas d'attiser la curiosité.


     

    le 13 Mai 

    La fontaine

    Nous sommes contents que la mairie ait repris notre idée de restaurer nos fontaines. Mais dans l'esprit nous pensions plutôt à nos anciennes fontaines qui avaient l'avantage d'être aussi pratiques qu'esthétiques.

    La fontaine

     

    Bien sûr, qu'il fallait réparer l'erreur que représentaient ces jets d'eau, à un carrefour ouvert à tous les vents, et qui ne pouvaient qu'avoir des résultats désastreux ! Mais en ces périodes de restrictions budgétaires, il semble impératif de s'assurer de la pertinence d'un projet avant de le mettre en œuvre, ceci pour ne pas avoir à le défaire, puis le refaire. Maintenant, la question est de savoir qui va payer le surcoût occasionné par une réalisation pour le moins très mal pensée ?

     

    La fontaine

    Malgré tout, nous souhaitons à l'olivier une plus longue vie que celle de feu la fontaine centrale.


     

    le 10 Mai

    CONSEIL COMMUNAUTAIRE  DU 22 avril 2014 A 18H00 EN MAIRIE DE CALVI

     

    La séance a commencée par les votes des différents budgets.

    1.Budget primitif 2014 - Service Général.

     

    Section de fonctionnement: DÉPENSES: 7999651.70€ RECETTES:7999651.70 €

     

    Section d'investissement: DÉPENSES: 4369711.01€ RECETTES: 4369 711.01€

     

    2.Budget primitif 2014 - Produit Fiscaux.

     

    le budget  de la communauté de communes nécessite un produit  fiscal de   3657135€

     

    Produit  fiscal attendu  3506548€+allocations  compensatrices 402544€+Cotisation

     

    Foncière des Entreprises 504296€ - prélèvement FNGIR 756253€=3657135€

     

    Le produit fiscal attendu de la Cotisation Foncière des Entreprises pour l'exercice 2014 s'élève à la somme de 504 2% €; le montant des allocations compensatoires est de 402544 €, le produit des taxes directes locales attendues pour 2014 3506548 €, le prélèvement FNGIR est de 756253€.

     

     

    TAUX2013

    TAUX2014

    COTISATION FONCIERE     DES

    ENTREPRISES

    11.95%

    11.97%

    TAXE D'HABITATION

    10.74%

    10.74%

    TAXE     FONClERE PROPRIETES    NON

    BATIES

    3.21%

    3.21%

     

     

    sur  50% de la croissance  de la TP entre 2002 et 2010, augmentée de 50% de la croissance de la CET entre 2010 et l'année courante, Seul Acquaviva Fx s’abstenu, pour le principe de ne pas augmenter les impôts sur les entreprises, même si le taux est faible. Le message pour les entreprises aurait du être tout autre.

     

    1. Budget primitif 2014-Service Général-Subvention  d'équilibre.

     

     

     

    Le Président, après avoir présenté les projets d'investissement inscrits au budget primitif des ordures ménagères pour un montant global de 602323.99 €, et faisant état d'un  besoin de financement de la section d'investissement  de 173781.99  €,  soumet  à l'assemblée communautaire le montant de la subvention d'équilibre d'investissement du  budget des Ordures Ménagères pour un montant de 173781.99 € inscrit au compte 2041631 A caractère administratif de la section d'investissement du budget général.

     

      1. Budget  primitif 2014 des Ordures Ménagères - Produit de la Redevance Spéciale  d'Enlèvement des Ordures Ménagères.Budget primitif 2014 - Budget des Ordures Ménagères

        Section de fonctionnement: DÉPENSES: 4143807.50 € RECETTES: 4143807.50 €

        Section d'investissement: DÉPENSES: 602323.99 € RECETTES:602323.99 €

        1. Budget primitif 2014 des Ordures Ménagères - Produit de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères.

         Le Président  propose aux  membres  de  l'assemblée  les taux  de  TEOM  2014  suivants  pour le produit  fiscal correspondant tel qu’il suit:

        ALGAJOLA: 16%    127620.16€

        AREGNO: 16%    105068.32€

        AVAPESSA: 16%   11454.40 €

        CALENZANA: 16%   334239.20  €

        CALVI: 16%   1570328.96€

        CATERI: 16%   32187.68€

        GALERIA: 16%   81905.76€

        LAVATOGGIO: 16%   25040.80€

        LUMIO: 16%    513937.12 €

        MANSO: 16%   12 394.72€

        MONCALE: 16%    30385.92€

        MONTEGROSSO: 16%   58498.72€

        SANT'ANTONINO: 16%   20755.36€

        ZILIA: 16%    35167.76  € 

        Le montant global produit en recette de fonctionnement  au titre de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères s'élève à la somme de  2  959586.88€.

      Le Président propose de voter  le  produit 2014 de la redevance spéciale d'enlèvement  des ordures ménagères commune par commune.

      Il est donc proposé au conseil communautaire d'arrêter les montants suivants

      ALGAJOLA:      22922.50 €

      AREGNO:         23831.00 €

      AVAPESSA:       1957.50 €

      CALENZANA:   30858.50 €

      CALVI:          433534.50 €

      CATERI:            2866.00 €

      GALERIA:        23204.00 €

       LAVATOGGIO:   3452.00 €

      LUMIO:             52151.50 €

      MANSO:              2698.50 €

      MONTEGROSSO:  5654.50 €

      MONCALE:             2374.50 €

      SANT'ANTONINO:  4511.00 €

      ZILIA:                   4984.00 €

      Soit un montant total de: 615000.00€

       

      1. Budget  primitif 2013 - Zone d'activités.

      Le Président soumet à l'assemblée communautaire le budget primitif de la Zone Industrielle 2014 qui se présente tel qu'il suit, dédié au projet relatif à l'extension de la zone d'activités de Cantone:                                                        

      Section de fonctionnement: DÉPENSES: 701864.48 € RECETTES: 701864.48 €

      Section d'investissement: DÉPENSES: 74035434 € RECETTES: 760000.00 €

      8.   Dotation de Solidarité Communautaire -  Modalités de détermination de son montant et critères de répartition entre communes en 2014

      IL est  donc  proposé  au    conseil communautaire  de  reconduire la  règle appliquée en  2011, consistant  à asseoir  la dotation  de solidarité communautaire soit 2014.

       

       

       

       

      1. Attribution de l'Indemnité 2014 au Percepteur de Calvi

       

      Cette  indemnité  recouvre  les  prestations de conseil  et  d'assistance que  le receveur municipal est   amené   à  fournir   à   la  collectivité  en   matière budgétaire,  économique,  financière  et comptable

      1. Projet d'extension de la zone d'activité  de Cantone - Détermination du prix de vente

       

      Le  Président propose à  l'assemblée  de  se  prononcer sur  le prix  de  vente  des lots  pour  un montant  de 50€ le m2•  Ce prix vaut pour les acquéreurs ayant  un vrai projet de développement économique, source  de création  ou maintien d'emplois.

      La communauté se réserve  le droit d'envisager un tarif majoré proche  des prix du marché pour

      les éventuelles demandes d'achat associées à des placements immobiliers: construction de hangars ou entrepôts en vue de stockage, de  location  ou de vente.

       

       

      1. Projet d'extension de la zone d'activité de Cantone - Acquisition de la parcelle E634

       

      Le  Président  propose à  l'assemblée d'approuver l'achat de cette  parcelle  pour la somme  de 24800€.

       

       

      1. Marché pour l'entretien du parc d'hydrants -Autorisation de signature

       

      Le Président  propose de l'habiliter à signer  le contrat  avec l'entreprise la mieux disante à savoir la SMMI, domiciliée Lieu dit Orniccio  - 20220  MONTICELLO, représentée par Monsieur GATTEBOIS Philippe.

       

      1. Acquisition de deux véhicules poids lourds pour le renouvellement du parc automobile - Demande de subventions

       

       Le coût  de l'acquisition de ces véhicules s'élève à la somme  estimative de 190000 € HT, soit 95000 € HT chacun.

      Le  Président  propose de  rechercher une  aide  financière globale  à hauteur  de 80%  auprès  de Collectivité Territoriale de Corse au titre de la dotation communautaire pour  152000€.

       

       

      1.  Télétransmission des actes au contrôle de légalité

       

      Le Président expose aux membres de l'assemblée communautaire qu'il serait souhaitable que la collectivité  s'engage dans  la  dématérialisation de  la transmission  de  ses  actes,  soumis au contrôle de légalité, à la préfecture.Cette nouvelle modalité de transmission constitue  une voie de progrès et de modernisation de l'administration.

       

       

      1.  Aire d'accueil des gens du Voyage - Création d'un poste non titulaire pour le gardien

       

      Le Président rappelle l'ouverture imminente de l'aire d'accueil des gens du voyage.

      Il s'agit à présent d'ouvrir le poste de gardien de l'équipement qui sera en charge de l'accueil la perception des droits, la gestion des entrées et sorties, le respect du règlement intérieur, le nettoyage des locaux, l'entretien et la surveillance quotidienne de l'aire.

      1. Service Général - Création d'un poste non titulaire pour la comptabilité

       

      Le Président soumet à l'assemblée communautaire une demande émanant de Madame la Trésorière de Calvi, par lettre en date du 14 mars 2014, sollicitant la création  d'un emploi  non permanent pour  un ancien agent  du Trésor  Public en renfort  des services de la communauté de communes pour  une durée de trois mois.

       

      1. SYVADEC - Désignation des délégués titulaires et suppléants

       

      Fx Acquaviva sera dans les titulaires

       

       

      1. Office de Pôle Balagne - Désignation des délégués titulaires et suppléants

       

      Les calvais étant déjà représenté, pour une meilleure equité, les représentant seront des villages uniquement.

       

      1. SYVADEC - Modification des statuts

       

      Intégration de nouvelles communes ou communautés de communes.

       

       

      Voila un résumé un peu long d’une séance assez conventionnelle et consensuelle. Les élus présents ont tous voté pour, pour toutes les résolutions.

      Nous nous intéressons aux différents projets induits par ce budget et ne manquerons pas de vous tenir au courant des divers suivis des dossiers 


    21 Avril 2014

     

     

    4ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL
    DU VENDREDI 25 AVRIL 2014 A 19HOO
    ORDRE DU JOUR

     

    DELIBERATIONS

     

    FINANCES :

      1. Budget Ville - Compte de gestion 2013
      2. Budget Port de Plaisance - Compte de gestion 20 13
      3. Budget Port de Commerce - Compte de gestion 2013
      4. Budget Eau - Compte de gestion 2013
      5. Budget Assainissement - Compte de gestion 2013
      6. Budget Plage - Compte de gestion 2013
      7. Budget Parking -Compte de gestion 2013
     

      8. Budget Ville - Compte administratif 2013
      9. Budget Port de Plaisance - Compte administratif 2013
    10. Budget Port de Commerce- Compte administratif 2013
    11. Budget Eau - Compte administratif 2013
    12. Budget Assainissement - Compte administratif 2013
    13. Budget Plage - Compte administratif 2013
    14. Budget Parking - Compte administratif 2013

    15. Port de plaisance- Affectation ·de résultats
    16. Assainissement - Affectation de résultats
    17. parking- Affectation de résultats

    18. Budget Primitif 2014 - Ville
    19. Budget Primitif 2014 - Port de Plaisance
    20. Budget Primitif 2014 - Port de Commerce
    21. Budget Primitif 2014 -Eau
    22. Budget Primitif 2014 - Assainissement
    23. Budget Primitif 2014 - Plage
    24. Budget Primitif 2014 - Parking

    25. Fiscalité 2014
    26. Attribution de subvention au C.C.A.S.
    27. Attribution de subvention à la Caisse des Ecoles
    28. Eglise Sainte Marie-Majeure- Contentieux - Reprise de provision
    29. Diagnostic des réseaux de distribution d'eau potable - Demandes de subventions.

    CABINET DU MAIRE :

    30. Comité technique : Fixation du nombre des représentants et élection des représentants du Conseil Municipal.


    31. Service général : Attribution des indemnités forfaitaires complémentaires pour élections.


    32. Service général : Création d'un poste d'assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques principal 1° classe.


    33. Port de commerce: Création d'un poste d'adjoint technique territorial principal 2° classe

    34. Service général : Création d'un poste d'agent de maîtrise territorial principal.

    35. Service général : Création d'un poste d'opérateur territorial des Activités Physiques et Sportives principal.

    36. Service général : Création d'un poste d' ATSEM 1° classe.

    37. Port de plaisance : Création d'un poste d'adjoint technique territorial 1° classe.

    38. Port de plaisance : Création d'un poste d'adjoint technique territorial 2° classe.

     

    RESSOURCES HUMAINES :

    39. Attribution de l'indemnité de conseil au receveur municipal.

     

    PATRIMOINE :

    40. Demande de subvention à la CTC pour la réalisation de dessins techniques en vue de monter une exposition d'archéologie sous-marine en partenariat avec la CTC et le DRASSM.

    41. Restauration du CHRIST dit de la Confrérie Saint Erasme non protégé au titre des Monuments Historiques - Demande de subvention à la CTC à hauteur de 45%

     

    STRUCTURE MULTI-ACCUEIL :

    42. Règlement intérieur de la structure multi-accueil .


     

    20 Avril 2014

     

    Compte rendu du 1er Conseil communautaire du mercredi 9 avril 2014 à 18 heures en mairie de Calvi

    33 conseillers présents, Benigni Isabelle, Didier Bicchierai, Jean-Pierre Pinelli et G. Sellier avaient donné procuration ainsi que Mr Luciani Jean, maire de Muncale qui était absent.

    Donc 37 votants. L’atmosphère était bonne enfant et les élections étant déjà arrangé, l’ambiance était joyeuse.

    La séance est menée par le doyen Leon Andreani qui propose Gilles Brun à la présidence de la communauté des communes.

    Mr Brun est élu avec 35 voix et deux bulletins nuls.

    Mr Brun propose alors les différents vice-présidents qui seront au nombre de 9, rythmé par les différentes élections à bulletins secrets, nous regrettons le fait qu’aucune femme n’ai été proposé, il y a donc 10 hommes à la tête de la communauté des communes ; les voici :

    Président : Gilles Brun

    1er vice-président : Marchetti  François (Calenzana)

    2ème vice-président : Andreani Léon (Aregnu)

    3ème vice-président : Séité Jean-Marie (Galeria)

    4ème vice-président : Paolini Jean (Lumiu)

    5ème vice-président : Santini Ange (Calvi)

    6ème vice-président : Emmanuelli Joseph (Montegrossu)

    7ème vice-président : Andreani Dominique (Catteri)

    8ème vice-président : Pariggi Maurice (Algajola)

    9ème vice-président : Nobili Jean-Michel (Calvi)

    Lors de l’élection de la 4ème  vice-présidence Sébastien Dominici se présenta contre Jean Paolini et obtint 7 voix, il dit représenter l’opposition à Lumio, apporter la voix de la jeunesse et regretta des élections déjà faites d’avance.

    Pour la 9ème  vice-présidence Roxanne Barthélemy (Sant’antoninu) se présenta pour que les femmes soient un petit peu représentées mais ne put être élue malheureusement.

    Election ensuite des membres du bureau. Sont présents d’office le président, les vice-présidents, les représentants des communes n’ayant pas de vice présidence (sauf Lavatoggio et Manso qui ne l’ont pas  souhaité). A sa demande a été rajouté FX Acquaviva et Anne Falcucci proposée par Mr Santini. Aucun vote n’a eu lieu contrairement à ce qu’il est écrit dans le compte rendu officiel. (avec donc des résultats inventés :

     Puis a suivi l’élection des membres des commissions.

    Nous sommes présents dans 6 d’entre elles. Elles sont au nombre de 7 :

    • Finances et personnel    FX
    • Développement économique et tourisme    Ghjulia
    • Environnement et déchets
    • Equipements sportifs et travaux   Fx
    • Aménagement du territoire et transports   Fx
    • Equipements culturels    Ghjulia
    • Prévention contre l’incendie    FX

     

    Pour l’élection de la commission d’appel d’offres les titulaires étaient déjà quasiment choisis, mais les suppléants ne se bousculaient pas au portillon, FX Acquaviva se proposa ainsi que 3 autres mais pas de cinquième membre, d’où une intervention de Mr Santini pour que des candidats de la commune de Calvi se présentent, sans succès.

    La réunion s’est terminée par la lecture des délégations consenties  au président par les conseillers communautaires.

     

    DELEGATIONS CONSENTIES AU PRESIDENT PAR LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

     

    CONSIDERANT que dans le but d'une bonne administration de la communauté, il y a lieu de déléguer au Président nouvellement institué une partie ses attributions du conseil communautaire, CONSIDERANT que lors de chaque réunion du conseil communautaire, le Président devra rendre compte des attributions exercées en application de cette délégation.

    Le conseil examine la proposition de délégation au Président ci-après énumérée :


    1 - arrêter et modifier l'affectation des propriétés communautaires utilisées par les services publics communautaires.


    2 - procéder à la réalisation des emprunts destinés au financement des investissements prévus par le budget et aux opérations financières utiles à la gestion des emprunts y compris les opérations de couverture des risques de taux et de charge, et de passer à cet effet les actes nécessaires dans la limite d'un million d'euros par emprunt.

    3 - prendre toutes décisions concernant la préparation, la passation, l'exécution et le règlement des marchés de travaux, de fournitures et de services qui se situent en dessous des seuils européens, de 0 à 90 000 € hors taxe, par une procédure adaptée ou formalisée, définie par le Code des marchés publics, lorsque les crédits sont inscrits au budget.

    4- de décider de la conclusion et de la révision du louage de choses pour une durée n'excédant pas douze ans.

    5- passer les contrats d'assurance.

    6- créer les régies comptables nécessaires au fonctionnement des services communautaires.

    7- accepter les dons et legs qui ne sont grevés ni de conditions ni de charges.

    8- décider de l'aliénation de gré à gré de biens mobiliers jusqu'à 4 600 €.

    9- fixer les rémunérations et régler les frais et honoraires des avocats, notaires, avoués, huissiers de justice et experts.

    10-intenter dans les actions en justice ou défendre la communauté de communes dans le cas où l'action en justice est intentées contre la communauté, le conseil communautaire se réservant le droit d'intenter une action contre quelqu'un.

    11- régler les conséquences dommageables des accidents dans lesquels sont impliqués des véhicules de la communauté dans la limite de 150 000 € par sinistre.

     

    La séance est levée à 20h00


     

     18 Avril 2014

    commissions 

     

    Pour les personnes désireuses de participer au fonctionnement de Calvi Altrimente, il va être créé des groupes de travail, qui vont correspondre au diverses commissions communales et de la communauté de communes auxquelles nous sommes associées. Toute personnes désireuses de nous rejoindre ou de participer d’une manière ou d’une autre à un ou plusieurs de ces groupes peut prendre contact avec le responsable de chacun de ces groupes. Pour le moment afin de faciliter les premiers contacts le référent du groupe sera l’élu qui est dans la commission correspondante, donc prendre contact avec la personne en charge dont voici les mails :

    François-Xavier Acquaviva  fsacqua@gmail.com

    Julia Robichon  juliarobichon@wanadoo.fr

    Eric Rochault  eric.rochault@orange.fr

    Pour la commune :

    Finances et fiscalité      Fx  

    Culture et patrimoine   Julia

    Sports, loisirs, animations, festivités    Julia

    Education, jeunesse, enfance      Julia

    Urbanisme, aménagement du territoire et environnement     Eric

    Port de plaisance et plage   Eric

    Gestion de l’espace public    Eric

    Travaux, Voirie, réseaux    Eric

    CCAS FX

    Caisse des écoles   Julia

    OMT   FX

    Commission d’appel d’offres  Eric      suppléant FX

    Aménagement urbain accessibilité  FX

    Collège  Julia suppléante de thierry Ricco

     

    Pour la communauté de communes :

    Bureau de la communauté FX

    Commission finances et personnel FX

    Commission développement économique et tourisme  Julia

    Commission des équipements sportifs et travaux   FX

    Commission de l’aménagement du territoire et transport   FX

    Commission des équipements culturels  Julia

    Action de prévention contre les incendies  FX

    Commission d’appel d’offres    suppléant   FX


    17 Avril 2014

     

    Conseil municipal 15 avril 2014

     

     

    Le conseil municipal était composé de 22 membres et de 7 procurations, d’où un effectif complet. Avaient donné procuration Antonelli Marie-Paule, Bereni Sylvie, Ceccaldi padoue, Guerini marie-Laurent, Pinelli Jean-Pierre, Robichon Julia et Senil isabelle.

    FX Acquaviva demanda la parole avant l’appel pour une déclaration préliminaire :  Mr Le Maire nous souhaiterions, dans le cadre de votre rôle de police du conseil municipal, que vous interdisiez l’accès aux réunions du conseil à Gilbert Guizol. En effet dans le cadre de sa deuxième activité, sous le pseudonyme de Jean-Paul lottier, ce monsieur écrit des articles partisans et tendancieux, mais ce n’est pas le problème, ce qui nous préoccupe c’est l’insertion de propos mensongers dans ses articles. Nous ne pouvons accepter qu’un journaliste, d’une manière ou d’une autre modifie les décisions ou votes de cette assemblée. Dans cette optique il nous semble inconcevable que ce monsieur continue à assister à nos réunions. Merci pour votre écoute.

    Le maire ne voyant pas de troubles à l’ordre public manifeste refusa de donner suite à notre demande. Nous espérons que le dit « journaliste » n’aura plus la légèreté » de modifier les décisions du conseil municipal dans sa « prose libre ».

    S’ensuivait le choix des commissions et de leur membres. Le maire demanda si nous etions d’accord pour designer notre membre de chaque commission dans le nombre choisit par le conseil et d’acter nos choix tel quel. Nous donnions notre accord général.

    Les commissions sont aux nombres de 8 avec un nombre fixe de conseillers, finances et fiscalité 8 ;    culture et patrimoine 7 ; sports, loisirs, animations, festivités  12 ;  éducation, jeunesse, enfance   8 ;   Urbanisme, aménagement du territoire et environnement    11 ; Port de plaisance et plage  7 ; Gestion de l’espace public   6 ; Travaux, Voirie, réseaux   6.

    Nous désignâmes ensuite les membres des autres commissions et organismes ou les conseillers siègent. (Nous ferons un article avec les commissions de chacun de nos élus que ce soit à la commune ou à la communauté de communes pour que vous puisez les contacter pour travailler avec eux ou pou les questionner ou les informer).

    La résolution sur la convention  d’objectif de la CAF pour l’A.L.S.H. était étudié. FX Acquaviva demanda pourquoi les documents nécessaires à la connaissance du dossier n’étaient pas présents en l’annexe 2. A Falcucci nous fit remarquer que c’était le même document signé tout les 3 ans. Suite à ma demande le maire fit acté que l’on nous fasse parvenir copie du document rempli pour que nous en ayons pleinement connaissance. La convention a été signée pour 3 ans. Nous semblions être les seuls à nous intéresser aux détails de ce document qui concerne quand même tout le fonctionnement du centre aéré.

    Le dernier point du conseil municipal concernait le débat d’orientation budgétaire. C’est plus une orientation de ce que sera le budget. Nous avons demandé des renseignements, auxquels le maire c’est plié de bonnes grâces et nous a donné des renseignements complémentaires pour que nous ayons une meilleure vision de ce que sera le budget et de son fonctionnement, précisions bien utiles pour nous et tout les nouveaux conseillers.

    Nous devrions avoir une légère augmentation des impôts pour l’année à venir. Nous commençons à nous familiariser avec les divers secteurs budgétaires (ex : les horodateurs vont dans le budget service général sans avoir à être soumis à la  tva, alors que les parking avec barrières sont soumis à tva et nécessite un budget à part)  et les divers budgets de Calvi au nombre de 7, plus 3 budget annexes (CCAS, OMT, caisse des écoles), ainsi que la relation budgétaire avec la communauté des communes. (Entretien des plages, reversement de taxes, etc…)

    Incidemment nous apprenions que le contrat avec Veolia finissait en 2020, et que la concession de la plage s’arrêtait en 2016, mais pourrait être renouvelée pour une période de 15 ans.

     

    En toute fin de conseil nous posions la questions du local pour l’opposition comme la loi nous y autorise, mais le maire au vue des locaux existants ne peut accéder à notre demande arguant que les employés ont peu de place pour travailler et que les adjoints n’ont que petit bureau pour eux 8. Affaire à suivre pour l’avenir…

    FX A demanda ce qu’il en était pour la formation des élus. Mr Nadal doit se renseigner et revenir vers nous. Il nous semble essentiel d’acquérir des formations utiles à une bonne compréhension des  documents et séances de travail à venir. Nous espérons que les nouveaux élus ou même les anciens s’intéresseront eux aussi à ces formations.

    E. Rochault clôtura avec une demande de renseignement sur la situation actuelle du port de plaisance et ses déboires judiciaires. En l’état de l’enquête peu de nouvelles. Nous avions envisagé la création d’une commission pour superviser le régisseur et ainsi le protéger d’éventuelles poursuites avec un contrôle fait par des élus. Il semble que la loi ne le permette pas. Les régisseurs comme le capitaine du port sont responsables des sommes qu’ils gèrent devant la loi.

    La mairie est en train de voir une amélioration possible du port de plaisance à ce niveau.


     

    15 Avril 2014

    "Paye, payons, payez ! "

    Verbe "payer", 1er groupe, conjugué à l’impératif

    C’est sans doute la leçon de conjugaison, que la mairie de Calvi a voulu donner aux élèves  de l’école Loviconi et à leurs parents !

    En effet, à l’occasion de la fête scolaire qui sera organisée ce soir, mardi 15 avril, sur le parking des commerçants, au pied des remparts,  il avait été demandé à la mairie de consentir au libre accès au parking du Monument aux morts, afin que les parents puissent  participer à la fête, sans avoir, en outre, à s’acquitter du droit de parking : cela a été refusé !

    Or, l’animation offerte ce soir, est organisée pour récolter de l’argent afin de financer des projets  d’école, sans grever trop lourdement le budget des familles, ni peser sur celui  de la ville.

    Les parents paieront donc le stationnement pour assister au spectacle de leurs enfants, et à la soirée barbecue qui suivra : la leçon de conjugaison est bien intégrée ! Merci .


     

    14 Avril 2014

    Dans la cadre du projet "Sonata di Mare"

    Samedi 19 avril à 18h à la Poudrière

    Rencontre avec l’écrivain Giorgio Todde, auteur de : "Il Noce",

    et Jean-Marie Seité, maire de Galeria, professeur d’urbanisme et d’aménagement durable au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris

     

    Dans le cadre du projet "Sonata di mare", dont l’un des aspects traite du développement durable, nous avons choisi d’interroger aussi bien des praticiens, que des artistes. C’est pourquoi, nous avons invité l’écrivain sarde Giorgio Todde, et Jean-Marie Seité, architecte et maire d’un petit village implanté dans le Parc Naturel Régional de Corse, à échanger et à comparer leur vision du développement et de la valorisation du paysage.

    Dans ces deux îles voisines, "isule surelle" dit-on, sur lesquelles l’empreinte agro-pastorale est forte,  et sur lesquelles le tourisme exerce une pression souvent dévorante, qu’appelle-t-on "développement" ? La valorisation ne peut-elle être que marchande ? Voilà les questions que nous nous posons, et que nous poserons à nos invités.  A l’issue de la rencontre, le public pourra débattre avec les intervenants. 

    Sonata di Mare

    Giorgio Todde :

    Laissons-le se présenter lui-même, ainsi qu’il le fait dans son blog : "Médecin hospitalier, je m’occupe de maladies des yeux, et depuis tout autant de temps, de paysage dont je considère qu’il contribue au bien-être, y compris visuel. J’essaie de mettre en relation santé, environnement et économie, et j’espère trouver le point qui leur permettra d’apparaître comme un seul et grand phénomène. Auteur de romans, je vis en Sardaigne, et je crois qu’une île est toujours une métaphore, peut-être parce que tout y est ramassé et visible." 

     

    Sonata di Mare

    Jean-Marie Seité :

    maire de Galeria depuis novembre 2012, il est architecte-urbaniste et professeur d’urbanisme et d’aménagement durable au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris. Vice-Président du Parc Naturel Régional de Corse, il est en charge de la façade maritime et du renouvellement de la Charte.

    En 2010, il a dirigé l’équipe qui a mené le projet Kallisté Peripli : il s’agissait de faire un état des lieux exhaustif du paysage vu de la mer. Le projet a débouché sur la création d’une base de données de photos du littoral corse qui puisse devenir une référence pour observer les modifications et transformations du paysage.


     

    14 Avril 2014

    DÉPARTEMENT DE LA HAUTE CORSE

    VILLE DE CALVI

     

    3ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL
    DU MARDI 15 AVRIL 2014 A 19HOO
    ORDRE DU JOUR

     

    1 - DECISIONS DU MAIRE


    ANNEE 2014

    1. N°11/2014 DU 19/03/14 
    Portant attribution du marché public fourniture de bornes de distribution électrique.

    2. N°12/2014 DU 28/03/14:
    Maintenance du balisage de la bande littorale maritime des 300 rn de la plage de CALVI.

    2 - DELIBERATIONS

    CABINET DU MAIRE
     

    1. Détermination du nombre de commissions municipales et compositions.
    2. Elections des membres du Conseil Municipal aux Commissions Communales.
    3. C.C.A.S.- Election des membres du Conseil d'Administration .
    4. Caisse des Bcoles - Election des membres du Comité.
    5. O.M.T. -Désignation des 8 membres du Comité de Direction.
    6. Constitution de la Commission d'Appel d'Offres.
    7. Election d'un membre du Conseil Municipal chargé des questions de défense.
    8. Syndicat Intercommunal d'Electrification et d'Eclairage Public de la Haute-Corse -
    Désignation d'un délégué titulaire et d'un délégué suppléant.
    9. Désignation du représentant de la Ville au sein de l'Union des Ports de Plaisance de Corse.
    10. Aménagement urbain : Désignation des représentants de la Ville au sein de la Commission
    Communale d'Accessibilité.
    11. Assemblée commerciale de la station de pilotage des ports de la Haute-Corse - Désignation 
    des représentants de l'autorité portuaire.

    12. SPLM - Désignation du représentant au sein du Conseil d'Administration et du représentant aux assemblées générales ordinaires et extraordinaires.
    13. Conseil portuaire du port de plaisance - Election du représentant de la Ville.
    14. Conseil d'établissement du collège Jean-Félix ORABONA - Election des représentants de la Ville.
    15. Commission consultative départementale de sécurité et d'accessibilité et sous-commission
    départementale de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les ERP/IGH et d'accessibilité des personnes handicapées : Elections des représentants de la Ville.
    16. Conseil Portuaire du Port de Commerce - Election des représentants de la Ville et du
    concessionnaire.

    FINANCES

    17. Débat d'orientation budgétaire
    18. Convention d'objectifs et de moyens avec la Caisse d'Allocations Familiales pour l'A.L.S.H ..


     

     le 10 Avril 2014

    S'ampara a nò viulenza ! - La non violence ça s'apprend !

     


     1 Avril 2014

    Compte-rendu conseil municipal du 30 mars 2014

    Ceci est le compte-rendu que vous ne lirez pas dans les journaux : il est écrit par les conseillers municipaux de "Calvi Altrimente", et c’est pourquoi, vous pourrez y trouver une AUTRE vision des choses ! A la fois témoins et acteurs, ces conseillers vous  apporteront une lecture des faits, certes subjective, mais dépourvue de la passion et du zèle,  que certains mettent à servir leurs maîtres !

    Au fil des semaines et des mois, nous vous tiendrons informés des petits faits et des grandes décisions dont nous serons, au mieux les protagonistes, au pire les témoins vigilants !

    La séance de ce dimanche 30 mars commençait par l’appel des conseillers municipaux : on releva l’absence de: ASTOLFI Alain-Charles,  Ceccaldi Padoue,  MARCHETTI-SALIMarie-Madeleine, Senil Isabelle, qui tous, avaient donné procuration.               

    Cette première réunion du Conseil Municipal, était essentiellement consacrée  à l’élection du maire. Elle se  déroula dans la Salle des Fêtes, devant un public nombreux. Une scénographie improbable a eu pour effet  de placer les orateurs, dos aux conseillers municipaux ! En effet, l’assemblée communale avait été installée face au public, devant une tribune à laquelle devait accéder chacun des conseillers, appelés à avoir un rôle dans cette aimable comédie. Dès lors, ces premiers rôles devaient,  soit tourner le dos à leurs camarades, soit exposer leurs arrières au public présent ! Tablant sur la bienveillance de leurs collègues, ils choisirent de leur tourner le dos et d’affronter le public… Les conseillers de l’opposition quant à eux,  étaient relégués tout au fond.

    Chaque conseiller reçut une  enveloppe, contenant des bulletins, vierges pour l’opposition, portant déjà le nom des candidats pour la majorité ! Si la scénographie était surprenante, le texte lui, avait été bien appris… On allait pouvoir procéder à un vote dit  à " bulletin secret ".

    C’est Pancrace Guglielmacci, doyen de l’assemblée,  qui prit la parole le premier, dans les conditions que nous venons de décrire, puis il  présida l’élection du maire. Calvi Altrimente proposa, symboliquement, la candidature de Julia Robichon contre celle d’Ange Santini, champion de la liste "Unis pour Calvi". Comme on pouvait s’y attendre, Ange Santini fut élu par 26 voix contre 3.

    On procéda ensuite à l’élection des adjoints, avec toutefois, la quasi omission d’une obligation : le nombre d’adjoints doit être fixé par le Conseil Municipal !   L’oubli était vite réparé, mais il était flagrant que tout avait été établi par avance.

    Les candidats aux différents postes d’adjoints, émanaient de la seule liste "Unis pour Calvi" : ils furent donc élus, et on assista à leur défilé, monotone et répétitif. 

     

    Il restait deux résolutions à voter. François-Xavier Acquaviva, au vu de la disposition de la salle, peu propice à la discussion, et ayant appris lors des remerciements qu’une réunion du conseil municipal aurait lieu la semaine prochaine, demanda le report des délibérations prévues ce jour : cette attitude constituait un petit grain de sable dans le bel engrenage de cette réunion ! Soumise au vote, cette proposition provoqua quelques hésitations dans les rangs de la majorité : en effet, on sortait là du scénario qu’on lui avait écrit et appris, et les conseillers eurent un peu de mal à s’adapter à cette situation imprévue. La proposition fut rejetée bien sûr, grâce au vote de celles et ceux qui avaient enfin compris, les règles du débat démocratique à Calvi : Règle n°1 : toute proposition de l’opposition doit être sévèrement rejetée.

    Nous préférons la répéter, de façon à ce qu’elle soit bien intégrée par la majorité, et qu’il n’y ait pas quelques velléités de vouloir échapper à une robotisation du Conseil Municipal, ce qui serait préjudiciable à la torpeur ambiante.

    Mr Santini a ensuite voulu procéder au vote des indemnités du maire et des adjoints, mais Mr Acquaviva est intervenu pour prendre la parole. Il a regretté que la configuration de la salle soit si peu  propice au débat : était-il opportun, pour ne pas dire bienséant, que la prise de parole soit organisée de telle sorte que celui qui s’exprime soit confronté au choix de tourner le dos, à l’un ou l’autre des interlocuteurs : soit les autres conseillers, soit le public ! Tout semblait fait pour museler la parole des conseillers.

    Une discussion s’engagea sur le manque de clarté de la délibération portant sur les indemnités du maire et des adjoints .Monsieur Santini tenta de clarifier ce point d’une manière grandiloquente, sûrement  pour faire plaisir à son public. Il déclama, non "déclara",  qu’ils étaient au minimum des indemnités possibles ! François-Xavier Acquaviva lui rappela que celles-ci n’étaient pas obligatoires et que, quoiqu’ils en disent, elles étaient au maximum de "l’enveloppe globale légale ". C’est-à-dire pour le maire 55% de l’indice 1015 soit 2.090,81 € et pour les adjoints 22% de l’indice 1015 soit 836,32 €.La délibération fut adoptée par l’ensemble de la majorité municipale.

    Une dernière résolution portait sur les transferts de compétences du conseil municipal au maire pour la période de la mandature. Seule l’opposition demanda quelques clarifications. En auriez-vous douté ?

    En effet,  nous nous interrogions sur le montant des lignes de trésorerie et des lignes d’emprunts à hauteur d’un million d’euros (1.000.000€), montants laissés à la seule appréciation du maire, après que le conseil municipal lui ait transféré son pouvoir de décision. Il nous apparaissait que le montant de cette somme était un peu élevé pour ne le soumettre qu’à la décision d’un seul homme. A l’occasion de cette dernière discussion, nous avons pu constater avec une certaine admiration combien nos collègues de la majorité étaient au fait de la chose publique ! Eux, ils savent tout ! Au point qu’ils n’ont jamais besoin de demander une explication ! Ils sont d’ailleurs très sages et silencieux! Au point que lorsqu’ils prennent la décision de transférer au maire, et à lui seul, la possibilité d’engager la commune sur un emprunt de 1 000 000€, c’est le maire qui se charge d’expliquer leur décision ! Bien évidemment, ils l’ont voté comme un seul homme cette  décision, qu’ils avaient prise, on l’aura compris, en conscience !

    Cette première réunion, si instructive, se termina par la traditionnelle photo, dans l’escalier de la mairie ! Et l’on se sépara sûrs de se revoir bientôt…


     

      le 26 Mars 2014

    Municipale in Calvi.

    Intervista d'Ange Santini : Merre di Calvi.

    Intervista di François Xavier Acquaviva : Candidatu à a Meria di Calvi.


    le 24 Mars 2014 

    Soirée de soutien pour Calvi Altrimente

     

    Avant toute chose, nous tenons à remercier chaque Calvaise et chaque Calvais qui ont soutenu le projet de Calvi Altrimente et l’équipe qui l’a porté. Et nous remercions également tous ceux qui ont prêté une oreille attentive à nos propositions.

    Ce sont 758 électeurs qui nous ont apporté leur soutien, 758 électeurs libres, qui ont su résister à l’insistance avec laquelle certains ont essayé de les pousser vers un autre choix.

    Leur engagement à nos côtés, pendant toute une campagne de terrain dynamique, nous permet d'avoir 3 élus au Conseil Municipal : François Xavier Acquaviva, Julia Robichon, Eric Rochault,  et deux représentants au Conseil Communautaire : François-Xavier Acquaviva et Julia Robichon.
    Nous enregistrons une augmentation de voix, malgré un contexte local compliqué, et face à une équipe rompue à l’exercice difficile qu’est une élection municipale.

    Nous constatons cependant, que la défection regrettable de certains opposants à la Municipalité en place, nous a empêchés d’obtenir un quatrième élu. Nous sommes conscients du  travail  qu'il nous reste à accomplir et, fidèles à nos engagements, nous nous efforcerons de porter  les aspirations et souhaits de la population calvaise au cœur du débat. 

    Nous regrettons d'avoir appris par la presse la date du prochain conseil municipal, et nous souhaitons que cela n'augure pas de la "vision démocratique" de la prochaine mandature.

    Comme nous l’avons dit et répété, notre équipe  sera combative et présente : elle continuera à être à votre écoute pour faire remonter vos préoccupations et vos rêves, même si le mot a été galvaudé  pendant cette campagne !

    Le blog continuera de fonctionner pour vous communiquer l’état de nos démarches et recevoir vos suggestions.

     Un Calvi novu  hè pussibile se no ci cridimu tutti inseme :

     tocca à noi à custruisce lu!

    Nous vous donnons rendez-vous sur le blog, ou dans les rues de Calvi que nous arpentons souvent parce que nous y habitons!  À prestu !


    le 24 Mars 2014
     Soirée de soutien pour Calvi Altrimente

    Elu(es) au conseil municipal                                   Elu(e) au conseil communautaire

    1. M. François-Xavier ACQUAVIVA                           1. M. François-Xavier ACQUAVIVA

    2. Mme Julia ROBICHON                                            2. Mme Julia ROBICHON

    3. M. Eric ROCHAULT

     

    Liste conduite par

    Voix

    % inscrits

    % exprimés

    Sièges au conseil municipal

    Sièges au conseil communautaire

    M. François-Xavier ACQUAVIVA (LCA)

    758

    19,11

    26,64

    3

    2

    M. Ange SANTINI (LUMP)

    2087

    52,61

    73,36

    26

    15

     

    Nombre

    % Inscrits

    % Votants

    Inscrits

    3 967

    Abstentions

    995

    25,08

    Votants

    2 972

    74,92

    Blancs ou nuls

    127

    3,20

     

    Exprimés

    2 845

    71,72

     


     

     

    LE 23 MARS VOTEZ CALVI ALTRIMENTE !

    LE 23 MARS VOTEZ CALVI ALTRIMENTE !

     


     Soirée de soutien pour Calvi Altrimente
     

    "La propagande est le contraire de l’artillerie : plus elle est lourde, moins elle porte. "

    Jean Giraudoux

    Comment obtient-on une "victoire écrasante", selon Monsieur Santini…

     

     

    "La victoire écrasante" selon Monsieur Santini, s’appuie, non pas sur une communication sincère, non pas sur une publicité, même un peu outrée, mais sur des manœuvres que l’on ne peut qualifier que de propagandistes !

    Nous en avons un nouvel exemple aujourd’hui, avec la lettre qu’il a adressée, individuellement, à chacun des légionnaires, inscrit sur les listes électorales de Calvi : se prévalant de sa position de maire sortant et d’ex-président du Conseil Exécutif, il fait valoir son soutien indéfectible à la présence du 2ème REP à Calvi, et il assure à ceux d’entre eux, qui prendraient leur retraite à Calvi, qu’il "sera naturellement à leur écoute afin de faciliter leur installation parmi nous". PHOTO DE LA LETTRE

     

    La propagande est le contraire de l’artillerie

     

    La manœuvre est grossière, voire discriminante, puisque Monsieur Santini privilégie dans son propos, une certaine catégorie de la population, facile à identifier.

    Pour notre part, nous faisons confiance aux citoyens, sans souci d’origine sociale ou géographique. Tous ceux qui vivent à Calvi à l’année constatent l’état de déliquescence du lien social. Rien ne sert d’opposer les riches contre les pauvres, les corses de souche contre tous les autres. Mieux vaudrait les rassembler autour d’un projet de vie !

    C’est ce que nous vous proposons de dire dimanche, en votant pour :

    Calvi Altrimente

     

    le 21 Mars 2014
     
    Soirée de soutien pour Calvi Altrimente
     
     
     

     

     

     

     

    Soirée de soutien pour Calvi Altrimente

     

    Patti chjari, amichi cari !

    Les bons comptes font les bons amis…

    Et les mauvais comptes, nous direz-vous ? "Font-ils les ennemis" ? Non, ce serait bien trop simple ! Mais par contre, ils font de belles élections !

    C’est ce que l’on est amené à se dire, à la lecture des dernières listes électorales de Calvi :3828 électeurs, auxquels il faut ajouter les 140 électeurs européens inscrits sur la liste électorale complémentaire, soit 3968 électeurs !

    Ce sont donc près de 4000 électeurs qui sont en droit de participer aux élections municipales du 23 mars prochain ! Lorsqu’on compare ce chiffre impressionnant, au nombre d’habitants, tel qu’il figure sur la fiche "Calvi – chiffres clés", mise à jour par l’INSEE le 31 janvier 2013, soit 5377 habitants, on peut en tirer la conclusion suivante : à Calvi, 73% des habitants est en âge de voter!

    Pourtant, la population scolaire à Calvi avoisine les 1000 élèves : elle est recensée, mais ne vote pas !

    Les 48 enfants que peut accueillir la crèche sont recensés, mais ne votent pas !

    Les 1000 hommes du 2ème REP sont recensés, mais ils sont loin d’avoir tous le droit de voter !

    On y relève un fort taux de population étrangère (extra – européenne) et cette population aussi est recensée, mais elle ne vote pas !

    Alors ? Eh bien ! Une fois ôtés ceux qui se sont attardés indûment sur les listes, alors qu’ils ont quitté Calvi depuis longtemps,

    Une fois ôtés ceux qui habitent dans des boîtes postales,

    Une fois ôtés ceux qui habitent dans des établissements commerciaux, même s’ils sont fermés l’hiver,

    Une fois ôtés ceux qui se sont inscrits alors que le ciment de l’immeuble dans lequel ils sont censés habiter, était encore frais,

    Nous sommes amenés à constater que le gros des troupes, celui qui engraisse inconsidérément les listes électorales, est formé par les résidences secondaires qui constituent plus de la moitié du parc immobilier à Calvi !

    Or, ceux-là viennent à Calvi pour le plaisir, pour les loisirs, les divertissements : ils ne partagent pas nos préoccupations, et c’est bien normal ! Ils viennent ici de façon épisodique, pour oublier les soucis du quotidien qu’ils vivent ailleurs.

    Ce sont ces mêmes soucis que nous vivons, nous, tous les jours, toute l’année. Par contre, nous avons plus qu’eux, le souci de l’identité de notre ville, pétrie de son patrimoine, matériel et immatériel, et du lien social tissé entre les habitants permanents !

    Aussi, le 23 mars, ne vous laissez pas confisquer le choix de votre avenir !

    U bè deve esse bè pè tutti !

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

    Une majorité pour vivre à l'année

    Una magiurità per campà à l'annata

     

     Soirée de soutien pour Calvi Altrimente

    Soirée de soutien Vendredi 21 Mars A partir de 19 h 00

     

    A la Balagne

     

    Ci sarà da bei é da manghjà

    Canti e musica

     

    Venite Numerosi


     

    le 18 Mars 2014

    Soirée de soutien pour Calvi Altrimente

     

    Je marche seul…

    Lecture d’un bilan de mandature

    […] Je marche seul
    dans les rues qui se donnent
    et la nuit me pardonne, je marche seul
    en oubliant les heures, 
    je marche seul
    sans témoin, sans personne
    que mes pas qui résonnent, je marche seul
    acteur et voyeur. […]

    Avec cette chanson, sortie en 1985, Jean-Jacques Goldman, connaît un énorme succès : elle reste au Top 50 pendant 30 semaines !

     

    C’est sans doute ce tube qui a inspiré la municipalité actuelle dans la conception de son bilan de mandature ! Car, comment expliquer le titre à la une de la brochure - "UniS pour Calvi"- alors qu’à l’intérieur, on ne trouve que la photo de Monsieur Santini, que le rappel répété de ses fonctions d’ex-président du Conseil Exécutif, voire la mise en exergue de ses relations au plus haut niveau pour ce qui concerne l’achèvement du chantier du centre hospitalier?

    A propos de la une, on doit d’ailleurs saluer le remarquable talent du photographe qui, dans son cadrage, a su soigneusement éviter tout le mitage du territoire, toute cette misère architecturale et urbanistique, qui gâche irrémédiablement le paysage !

    Quant à la photo de Monsieur Santini, que peut-on en dire ? La photo est belle : Monsieur Santini est adossé au rempart, seul, tournant le dos à la mer, tel Christophe Colomb revenant des Amériques, il prend fermement appui sur la pierre : tout un symbole, la pierre étant devenue notre CAC 40 à nous, l’indice qui permettrait de mesurer la santé financière de la ville !

    Or, lorsque l’on constate, que la municipalité actuelle, réduite à son seul maire, comptabilise dans un bilan, des éléments aussi disparates que : " le suivi et la défense du dossier du Centre Hospitalier auprès des hautes instances de l’Etat", ou "la rénovation du réfectoire et de la cuisine de l’Ecole Bariani" ; ou bien encore "la réfection de la toiture du gymnase", et enfin "la refonte électrique des quais d’accueil", et "la remise à neuf des anneaux de mouillage" , on est en droit de douter de la bonne santé financière de la ville  et de l’ambition que la municipalité nourrit pour elle ! 

    Car enfin, vous arrive-t-il de vous vanter de changer vos ampoules quand elles sont usées, ou de faire la vidange de votre voiture ? Ce n’est là  que de l’entretien courant, que chacun est bien obligé d’assurer !

    Dans ce bilan, on trouve aussi cette phrase sibylline, concernant le Fort Charlet :"participation au suivi de la création du Centre de Conservation préventive des objets Mobiliers de Corse" ! Participation au suivi ? En quoi ça consiste ? Quand on sait, comme cela est d’ailleurs précisé dans la brochure, qu’il s’agit d’un projet de la CTC, porté, suivi et financé par…la CTC !

    Enfin, le bilan se clôture par une magnifique photo de la piscine du Complexe Sportif de la Communauté de communes Calvi-Balagne : nous espérons que chaque municipalité sortante de la communauté de communes aura su tirer quelques miettes de la gloire, qui ne saurait retomber sur la seule tête du maire de Calvi !

     

    2008/2014 : Tout s’est donc fait sur l’air de : " Je marche seul…"

     

    2014/2020 : Nous  suggérons aux suivants d’apprendre cette vieille chanson

     

    d’A Filetta :

    "È puru simu qui ! "

     

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

     

    Une majorité pour vivre à l'année

     

    Una magiurità per campà à l'annata

     

    LE 23 MARS VOTEZ CALVI ALTRIMENTE !

     


     

    le 17 Mars 2014

    LA VOLONTE D’UN CHANGEMENT NECESSAIRE

    Un constat s’impose : Calvi s’enlise, d’année en année, dans une léthargie, dont la saison touristique l’extrait, pour un temps très bref !

    Voilà une ville qui, malgré les nombreux atouts dont elle est dotée - un site magnifique, un patrimoine historique très riche – dépérit lentement, sans qu’aucun remède ne soit proposé.

    Voilà surtout une ville, où le lien social se délite peu à peu, et où les seuls supermarchés constituent les espaces publics nécessaires à l’échange, à la convivialité et au développement de la vie d’une communauté.

    Face à cette morosité et à l’inquiétude que suscite ce constat, la liste CALVI ALTRIMENTE vous propose de VOUS transformer en acteurs du changement. Car c’est bien vous, citoyens libres, qui détenez le pouvoir d’infléchir l’avenir de notre ville et celui de nos enfants. C’est par votre aptitude à manifester votre désir de changement, par votre aptitude ébranler un système devenu obsolète, que nous pourrons tous ensemble inventer de nouvelles voies.

    Notre démarche serait "utopique" ? Cela ne nous dérange pas car, comme le disait Théodore Monod : "l’utopie ne signifie pas l’irréalisable, mais l’irréalisé ! L’utopie d’hier peut devenir réalité. "

    C’est une utopie rationnelle que nous vous invitons à partager, car CALVI ALTRIMENTE c’est :

    - une réflexion d’ensemble sur le développement de la ville avec enfin, l’élaboration d’un P.L.U, outil essentiel que la ville attend depuis bientôt 20 ans !

    - la création d’un vrai centre-ville, autour d’une nouvelle mairie, avec des espaces qui favorisent le lien intergénérationnel,

    - une politique écologique ambitieuse avec la remise en état de la plage et la protection de la pinède,

    - la création de transports en commun, car à quoi sert la création de logements en périphérie si on ne réfléchit pas à la communication entre quartiers ?

    - une application de la Charte de la Langue Corse : signée par la municipalité actuelle, elle n’a jamais été mise en pratique,

    - un développement culturel affirmé, avec une réelle prise en compte de notre patrimoine,

    - et un tourisme orienté vers l’accueil de publics diversifiés.

     

     

    Le retour des ferries sera l’un de nos combats, car ils peuvent contribuer largement à dynamiser l’activité commerciale.

     L’écologie et les énergies renouvelables sont aussi des facteurs de développement économique, et nous souhaitons les soutenir : en partenariat avec l’Université de Corse, nous pourrions ainsi créer un incubateur d’entreprises spécialisées dans ce domaine.

    Car nous refusons l’économie promue actuellement : c’est une "économie de cueillette" dans le meilleur des cas, telle qu’elle est trop souvent pratiquée dans le tourisme ; mais dans le pire des cas, elle favorise la spéculation, source de toutes sortes de dérives !

    Il faudra bien se pencher aussi, sur le contrat qui lie la Commune à la SPLM (ex-Semexval) : par ce contrat, la commune a délivré un blanc-seing à une société privée, qui se trouve investie ainsi, de pouvoirs exorbitants sur le sort de la ville.

    Vous l’avez bien compris : c’est l’âme de Calvi qui est en jeu !

    Utopie, dites-vous ? Vous avez subi près de 20 ans de pragmatisme avec les résultats que l’on sait !

    Et si vous essayiez l’utopie ?

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

    Une majorité pour vivre à l'année

    Una magiurità per campà à l'annata

    LE 23 MARS VOTEZ CALVI ALTRIMENTE !


     

    le 16 Mars 2014

    U chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniers

    Quand un douanier rencontre un autre douanier…

    Eh bien, chez nous, dans notre bonne ville de Calvi, s’ils se rencontraient, ce ne pourrait pas être sur le sentier des douaniers ! Le passage est parfois si étroit, que même de tout petits douaniers, des douaniers filiformes, qui rentreraient le ventre et serreraient les fesses, n’arriveraient pas à se croiser.

    Or, ce sentier, improprement baptisé "sentier des douaniers", est devenu aujourd’hui "sentier littoral" depuis la loi du 31 décembre 1976, qui institue une servitude de passage des piétons, le long du littoral, d’une largeur de 3 mètres !

     

    U chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniers

     

    Mais, qu’en est-il à Calvi ? L’histoire avait pourtant bien commencé, puisque un arrêté préfectoral n° 2007- 191-2, en date du 10 juillet 2007 "portait approbation du tracé de la servitude de passage des piétons le long du littoral compris entre les lieux dits de la Pointe de la Revellata et la Citadelle sur le territoire de la commune de Calvi".

    Oui, vous avez bien lu : le sentier littoral, qui devait vous permettre de vous promener, avec vos enfants, avec votre chien, en bande ou tout seul,   le long du rivage, avait son point de départ au pied de la citadelle et aboutissait au phare de la Revellata ! Et cette initiative était à mettre au compte de la municipalité…On ne pouvait qu’applaudir un tel projet !

     

    U chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniers

     

    Toutes les dispositions étaient prises : le tracé était annexé à l’arrêté, les 26 propriétaires  des 55 parcelles concernées  étaient informés de la servitude qui grevait leurs terrains, et la servitude était enregistrée au Conservatoire des Hypothèques.

    En outre, l’article 5 de l’arrêté précisait que :

     "Les propriétaires des parcelles supportant la servitude ainsi que leurs ayant-droit, sont tenus de laisser aux piétons le droit de passer,

    N’apporter à l’état des lieux aucune modification de nature à faire, même provisoirement obstacle au libre passage des piétons".

    Bien évidemment, de cette belle histoire, n’est resté que l’arrêté, comme pour mieux se moquer de ceux qui portent attention à la protection de l’environnement, et à l’intérêt public, comme pour mieux bafouer ceux qui pensent que le respect des lois est le garant de la démocratie !

    Bien évidemment, jamais personne n’a vu l’ébauche du début de ce projet ! Mais il y a eu pire : la mairie a délivré des permis de construire des maisons individuelles sur une partie de l’emprise du sentier littoral. La configuration du terrain en a été bouleversée : on a déversé dans la mer des tonnes de rochers et de terre, on a enroché des parcelles pour permettre l’édification de ces maisons. Quant au sentier littoral, il est devenu escarpé et dangereux, plus proche des paysages des films d’Hitchcock que du monde des Bisounours !

    C’est pourquoi nous mettons en garde les calvais qui voudraient s’y promener : certains passages sont à déconseiller vivement aux familles avec enfants !

     

    U chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniersU chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniers

     

     

    Mais nous mettons aussi en garde la municipalité, dont la mission doit être d’assurer la sécurité des piétons, ce qui n’est absolument pas fait !

    Quels intérêts a-t-on voulu privilégier dans cette affaire ? Certainement pas l’intérêt public, mais celui de quelques-uns au détriment de tous les autres !

    Pour toutes ces raisons, nous demandons l’application de l’arrêté préfectoral du 10 juillet 2007 dans toutes ses dispositions.

    Nous serons particulièrement attentifs à ce que la dangerosité d’aujourd’hui, créée de toute pièce par une opération immobilière qui n’aurait pas dû être, ne justifie pas une constructibilité sur d’autres parcelles, et la disparition totale du sentier littoral.

    Nous demandons enfin, que les services d’état remplissent la mission à laquelle ils sont engagés par cet arrêté.

    Il est temps que les citoyens s’emparent du débat ! Prenez votre avenir en main : vous en êtes le meilleur défenseur !

     

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

     

    Une majorité pour vivre à l'année

     

    Una magiurità per campà à l'annata

     


     

     

    Permanence CALVI ALTRIMENTE

     

    Permanence CALVI ALTRIMENTEPermanence CALVI ALTRIMENTE

     

    Nous informons les Calvaises et Calvais qu’une permanence est ouverte tous les jours au bar restaurant  A Macagna, à partir de  17h 30, venez nous voir.

     

    Votre avis, vos besoins nous intéressent.

    Ensemble, redonnons une âme à notre ville.  

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

     

    Une majorité pour vivre à l'année

     

    Una magiurità per campà à l'annata

     

     


     

    le 14 Mars 2014

     

    Pétition Non à la suppression des ferries et du port de commerce.

    La loi Peillon : qu’est-ce que c’est ?

    Publiée au Journal Officiel le 9 juillet 2013, son intitulé complet est : "Loi d’orientation et de programmation pour la Refondation de l’Ecole". Elle comporte 89 articles, parmi lesquels certains, concernent directement les collectivités locales : il s’agit par exemple, des Projets Educatifs Territoriaux, ou de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Mais l’article qui nous intéresse le plus, parce que son application est imminente, est celui qui porte sur la réforme des rythmes scolaires.

    Aujourd’hui, un élève a 6 heures de classe/jour, 4 jours par semaine.

    A partir de la rentrée 2014,  l’enfant ira à l’école 5 jours par semaine à raison de 5h 15 par jour sur 4 jours : les lundi, mardi, jeudi et vendredi, et 3 heures le mercredi matin de 9 heures à midi.

    Les enfants auront toujours 24 heures d’enseignement hebdomadaire.

     

    La loi Peillon

    Cette réforme allège le temps scolaire, mais elle vise aussi à réduire les inégalités entre les enfants en proposant après le temps scolaire,  des activités dites périscolaires.

    Or, ces activités doivent être organisées et prise en charge par les collectivités locales, ce qui est une très lourde charge, tant sur le plan de la logistique que sur le plan financier.

    Pour l’heure,  la municipalité n’a engagé aucune démarche, ni aucune concertation pour mettre en place l’organisation du périscolaire, attendant que se passent les prochaines élections et qu’intervienne le vote du budget en avril. Quand on sait que la rentrée des vacances de printemps ne se fera que le 12 mai, on constate avec inquiétude la brièveté du 3ème trimestre, et on est en droit de  se dire que le temps de préparation sera bien court !

     

    manière à développer les différentes capacités de l’enfant. Sans cela, la réforme des rythmes scolaires serait vidée de son sens.

    Il nous paraît important que certaines des activités prévues puissent être menées en langue corse : cela pourrait être une des composantes de l’application de la Charte de la Langue corse, votée mais toujours pas appliquée

    Enfin, pour que ce dispositif fonctionne, il faut que tous les usagers, familles et enseignants, soient associés à la réflexion : ce n’est qu’à cette condition qu’il deviendra l’affaire de tous !

     Il faut noter que l’Etat versera un "fonds d’amorçage"  aux communes, pour l’année 2014/2015 afin de les  aider à mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires et garantir ainsi à tous les enfants, une meilleure organisation des temps éducatifs et un accès équitable à des activités qu’ils n’ont pas tous les moyens de pratiquer.

     

    Calvi, ce n’est pas qu’une ville touristique, qui ne vit qu’au rythme de la sacro-sainte saison ! C’est aussi une ville  où vivent à l’année, des familles soucieuses du bien-être et de l’avenir de leurs enfants. Certains l’ont oublié, nous en avons fait l’une de nos priorités !

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer : 

     une majorité pour vivre à l'année 

    Una magiurità per campà à l'annata

     


     

     Pétition Non à la suppression des ferries et du port de commerce.

    Elle s’appelait SEMEXVAL

    S’est mis un masque de Carnaval.

    Elle s’appelle SPLM

    Et n’en crée pas moins, des problèmes !

    SPLLLLLLLLMM….

    SPLM  ex SEMEXVAL

    Sur l'air de : "Elle s'appelait Conception" de Robert Charlebois

     

     

    Soyons un peu didactiques : il y a des moments où les explications de textes sont nécessaires !

    Qu’est-ce-que la SEMEXVAL ? C’est une Société d’Economie Mixte, créée en 1986, basée à La Valette (Var), au capital de laquelle, on trouve les communes de La Valette et Signes, le Conseil Général  du Var, l’association des commerçants de La Valette et le Cilvar (comité interprofessionnel du logement du Var)…

    Dès lors, on est en droit de se demander : "Mais qu’a-t-elle à voir avec la Corse ? " L’explication réside dans le "EX" de SEMEXVAL, car ce petit "EX", signifie "expansion" ! Et, lorsqu’on consulte le Larousse, à la définition du mot "expansion", voici ce que l’on trouve : "dilatation d’un corps en volume ou en surface", ou encore "mouvement par lequel un pays s’étend au-delà de ses frontières ou accroît son influence dominatrice dans le monde"Amusant, non ?

    Effectivement, la SEMEXVAL s’est "dilatée", effectivement elle s’est "étendue au-delà de ses frontières", puisqu’en 2006, elle a créé un "établissement secondaire" : la CAD, Corse Aménagement Développement, sise à Ile-Rousse ! Bigre, comme ils sont entreprenants ces varois !

    Et dès le 9 mai 2006, la ville de Calvi, conquise par l’esprit d’entreprise de ses homologues varois, signe une convention d’aménagement avec la SEMEXVAL, portant sur le "développement de l’offre de logements sociaux, intermédiaires et en accession à la propriété". C’est le début des glorieuses opérations "Campu Longu", puis "Donateo", et enfin "Cardellu".

    Et voilà notre bonne ville qui cède gratuitement du terrain – 62 833 m2 pour Campu Longu, 7541 m2 pour Donateo –, et voilà la SEMEXVAL qui accepte, dans son immense générosité, de payer 109 410€ de plus que la valeur fixée par les services fiscaux pour une opération, dont il est dit dans la délibération du 4 août 2008, qu’elle doit aboutir à "des loyers qui 

     

    soient le plus bas possibles" ! Comprenne qui voudra à la gestion de la SEMEXVAL...laquelle finit cependant, par avouer par la voix de son directeur : "pour l’instant nous sommes déficitaires, mais on va équilibrer en vendant au prix du marché" (24 ORE du jeudi 14 octobre 2010).

    "La vente au prix du marché", vous l’avez bien compris, sera appliquée sur l’opération "Les rivages de Calvi", que des esprits malins avaient préféré baptiser : "Les ravages de Calvi" ! Effectivement, les appartements sont mis en vente entre 5500 et 6500€ le m2 ! Dans une enquête sur l’immobilier de luxe en Corse, publiée par Corse-Matin, en date du 30 octobre 2010, un expert agréé près de la Cour d’Appel de Bastia en matière immobilière et commerciale, déclarait : "Aujourd’hui les corses n’ont plus les moyens d’acheter, le marché de l’immobilier leur est devenu inaccessible" ! Les chiffres cités plus haut viennent conforter ce propos…

    De surcroît, pour la bonne réalisation de cette opération, la commune de Calvi sera amenée à faire une modification du POS, modification opérée aussi sur l’opération Donateo,  toujours au profit de la SEMEXVAL. Ah, ce POS de 1988, approuvé avant que ne soient pris les décrets d’application de la Loi Littoral ! Sa flexibilité est pain béni pour les aménageurs/développeurs de tout poil !

    Mais en 2009, survient surtout un nouvel épisode dans l’histoire d’amour qui lie la ville de Calvi à la SEMEXVAL, et cet épisode-là, capital, est passé quasiment inaperçu des calvais : il s’agit cette fois d’une concession d’aménagement pour la valorisation du centre ancien et du projet de développement urbain (délibération n°108- 2009 du 24 juin 2009).

    Elle porte sur 3 points :

    - la création d’un port de plaisance pour petites unités dans l’embouchure de la Figarella

    - la mise en valeur du centre ancien et de la citadelle

    - la réalisation d’équipements concourant au développement de la commune de Calvi (sans plus de précision)

    Le Concessionnaire aura la charge notamment :

    d’acquérir le foncier dans les périmètres définis dans le contrat, réaliser les équipements d’infrastructure […]

    - de construire un nombre de logements compris entre 150 et 250 unités (logements sociaux, logements locatifs intermédiaires et logements en accession maîtrisée à la propriété)

    - de construire des logements libres dans la limite de 150 environ

    - de construire des locaux commerciaux de proximité et d’animation indispensables à la vie de ces ensembles.

    Donc, la SEMEXVAL étend ainsi son "empire", ou son emprise, sur une vaste zone comprise entre la Figarella et la Citadelle !!

    Reprenez la définition d’"expansion", et vous verrez que la SEMEXVAL est "la bien nommée" !

    Mais depuis lors, la SEMEXVAL avance masquée…Depuis 2010, elle est devenue la SPLM, Société Publique Locale Méditerranée. Il s’agit d’une société anonyme spécialisée dans l’ingénierie et les conseils techniques. C’est encore la commune de La Valette qui "pilote" cette nouvelle structure : elle détient 408 actions, soit 68% du Capital, Toulon y a adhéré avec 120 actions et 20% du Capital, on y retrouve Signes avec 60 actions et 10% du Capital, puis Hyères avec 6 actions et 1% du Capital, et enfin Calvi, représenté dans les mêmes proportions. Certes, cette adhésion lui permet d’avoir un représentant au Conseil d’Administration, mais elle fait toujours figure de "nain", face aux 7 représentants de la ville de La Valette !

    Le contrat avec la SEMEXVAL s’est achevé le 17 mai 2011. Mais, dans une délibération du 14 février 2012, la ville de Calvi approuvait une concession d’aménagement à la SPLM, tout en notant qu’il s’agissait pour elle de poursuivre les opérations engagées avec la SEMEXVAL, "compte tenu de leur intérêt public" !

    Curieusement, toute cette belle histoire, si pleine de suspense et de rebondissements, ne figure pas du tout dans le bilan de mandature du maire de Calvi, distribué dans les boîtes aux lettres ! Mieux : l’opération Donateo est attribuée à la seule Caisse des Dépôts et Consignations !

    Bizarre…Aurait-on peur que la SEMEXVAL fasse…Pschitt ! Ou Boum ! Ou Plouf ! Ou Splash ??

    Ou pire, qu’elle fasse un peu "tache" sur un si beau bilan…

    VI – GI - LANTS !  Calvais, restez vigilants ! Votre avenir, c’est à  VOUS de le construire !

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer : 

     une majorité pour vivre à l'année 

    Una magiurità per campà à l'annata


     

    le 11 Mars 2014

     Pétition Non à la suppression des ferries et du port de commerce.

     

     

    VOIE SANS ISSUE

     

    Dans notre ville, l’urbanisme est devenu anarchique et néglige la qualité de vie des Calvaises et des  Calvais.

     

    Certains passages anciens, d’usage coutumier, admis par des propriétaires ont été supprimés sous le joug de la spéculation.

     

    Nous en voulons pour exemple une récente construction qui a fait disparaitre un passage qui servait à toutes les générations mais surtout aux personnes âgées habitants au San Francescu, au Paesolu, aux collines… de rejoindre directement toute la zone comprise entre Laniella et l’Orée des Pins.

     

    Encore un bel exemple de la considération qu’ont certains pour leurs concitoyens.

     

    Le terrain était privé sans aucune obligation de servitude mais on aurait pu penser que le maire si préoccupé du bien être des Calvais aurait pu négocier un droit de passage.

     

    D’où l’intérêt et l’obligation de mettre en place un PLU pour penser la ville dans sa globalité.

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer : 

     

     une majorité pour vivre à l'année 

     

    Una magiurità per campà à l'annata

     


    le 10 Mars 2014

     

    Pétition Non à la suppression des ferries et du port de commerce.

     

     

     

    Nous souhaiterions avoir un débat public entre les deux têtes de liste.Nous l'avons demandé à Radio Calvi citadelle, mais cela ne semble pas être réalisable. Nous demandons à la liste adverse de répondre à cette demande et de voir de quelle manière nous pouvons l'organiser.

     

    Ce débat public éclairerait les Calvaises et les Calvais pour se faire une meilleure opinion sur 2 visions de Calvi.

     

     


    le 10 Mars 2014

     Pétition Non à la suppression des ferries et du port de commerce.

     

    Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !

     

    « Ou alors des intérêts que l’on cherche encore à nous cacher ! »

     

     

     

    A travers le temps

     

    Eri– Hier        Oghje – Aujourd’hui

     

     

     

     Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !

     

    Nous avions réussi à conserver notre patrimoine en sauvegardant l’ancienne gare. Pourquoi la Municipalité actuelle veut elle  s’en débarrasser aujourd’hui ?

     

     

     

    Notre trafic ferroviaire peut se développer tout en conservant cette part de notre passé, de notre identité et s’adapter aux besoins actuels des calvais (place publique, lieu de vie, salle des fêtes, aménagements adaptés aux personnes à mobilité réduite, ….)

     

    Per dumane – Pour demain  (deux projets différents)

     

     

     

    1-   CALVI ALTRIMENTE : Nous ne trouvons aucune  raison valable de  déplacer notre gare actuelle. Nous pouvons créer le parking avec une  place au-dessus intégrant des aménagements de loisirs, afin que tous : Calvaises et Calvais puissent ce s’y retrouver peu  importe la génération, les hobbies : boulistes, skateboardeurs, mamans avec leurs bébés, personnes âgées. Créer un lieu de vie : ensemble.

     

    Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt ! Ce genre d’intégration semble répondre à tous nos objectifs, mais votre avis nous intéresse...

     

     

     

     Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !

     

     

     

    Voici une vue du projet de la place.

     

     

     

    2 - La municipalité en place :

     

    Déplacement de la gare d’environ 200 mètres  pour une somme prévisionnelle de 10 000 000 € « s’il n’y a pas de dépassements ».

     

     
    Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !

     

     

     

    Ce déplacement inexpliqué nous paraît très onéreux rapporté au mètre ….

     

     

     

    Voici ce qui nous a été présenté par la mairie en place sur (Calvi la vie).

     

     

     

    Encore un projet démesuré à l’image de leur gestion depuis vingt ans ! 

     

     Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !

     

    Et ce qui été dit dans ce même magazine.

     

     Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !

     

    Voilà pourquoi CALVI ALTRIMENTE se bat contre ce projet aux côtés des cheminots et de tous ceux qui voudront combattre cette aberration.

    Déplacement de la gare : si Peu d’intérêt !

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer : 

     

     une majorité pour vivre à l'année 

     

    Una magiurità per campà à l'annata

     


     

    le 9 Mars 2014

     

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Ce vendredi 7 mars à l’hôtel Regina, Calvi Altrimente tenait sa dernière réunion publique, avant son meeting du 21 Mars. C’était l’occasion de présenter la liste des 29 hommes et femmes, motivés et  déterminés  face aux durs combats à venir. L’assistance était nombreuse et  attentive. François-Xavier Acquaviva énuméra ses colistiers qui furent applaudis individuellement.

     

     

    1 François Xavier Acquaviva

    47 ans responsable de restaurant 

    2 Ghjulia Robichon

    33 ans Professeur des écoles bilingue

    3 Eric Rochault

    55 ans gérant de société

    4 Martine Vergnol

    61 ans Retraitée de l'education national

    5 Stephane Serra

    31 ans Professeur de langue Corse 

    6 M-Françoise Casinelli

    61 ans cadre a pole emploi  

    7 Pascal Carlotti

    37 ans Vendeur

    8 M-Madeleine Ausilia

    56 ans Commerçante 

    9 Julien Orsini

    20 ans commerçant

    10 Stéphanie Maraninchi

    36 ans conseillère en énergie

    11 Dominique Spinosi

    46 ans agent commercial

    12 Felicia Sicurani

     43 ans commerçante

    13 Romain Peynet

     20 ans sans emploi

    14 Nicole Bianconi

     56 ans commerçante

    15 Christophe Andreu

     37 ans père au foyer

    16 Antoinette D’angeli

     57 ans animatrice

    17 Alexandre Orsini 

    42 ans cuisinier

    18 Hélène Ambrosini

    53 ans Guide -interprète, formatrice

    19 Joseph Greco

     56 ans technicien informatique

    20 Mireille Boucher

    61 ans
    cadre secteur animation socio-culturelle

    21 P-P Marlerba Gugliemacci

     22 ans  chef d'entreprise

    22 Virginie Da-Luz

     36 ans agricultrice

    23 André Simeoni

     45 ans technicien de maintenance

    24 Sophia Martelli

     33 ans caissière casino

    25 P-André Acquaviva

    20 ans sans professions

    26 Marina Nesic

    32 ans vendeuse en boulangerie

    27 Denis Serra

    48 ans plombier

    28 Marion Thelier

    23 ans mère au foyer 

    29 Louis Casinelli

    55 ans salarié veilleur de nuit
    Syndicaliste

     

     

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Une spéculation galopante et le maintien des ferries

    Il devait lancer le débat en attaquant sur la spéculation. C’était l’occasion de critiquer et regretter l’absence de PLU, qui a permis une urbanisation anarchique et effrénée. «  Calvi Altrimente » propose de faire un PLU intégrant toutes les zones qui nécessitent d’être protégées  dans l’esprit d’un développement harmonieux. il mettait en exergue les nombreux appartements vides en hiver et sa volonté de changer ce système pour qu’enfin les Calvais puissent se loger de manière décente, à un prix correct et dans toute la ville. L’ambition est de s’occuper des Calvais et non pas de riches propriétaires extérieurs à la commune.

    Il rappela la mise en ligne d’une pétition pour le retour des ferries à Calvi, et pointa, chiffres à l’appui, le manque à gagner  pour la ville, tout au long de l’année.

    Il démontra que les projets de «  Calvi Altrimente » seraient moins coûteux que ceux de la mairie actuelle et que les recherches de financement seraient identiques à ceux des autres communes. Un panel des financements possibles sera  présenté au préalable pour que les projets correspondent à des aides maximales.

    Pour clôturer, il s’est interrogé sur le programme introuvable de la majorité sortante et sur ses futurs financements.

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Une vie sociale

    Martine Vergnol prit la parole pour le volet social. Vaste sujet où elle aborda tous les secteurs. Une piqûre de rappel  fut faite sur l’accès pour tous aux «  Etablissements Recevant du Public » promis par Mr Santini  au 1er Janvier 2015 et qui ne verra pas le jour. Elle mit en avant la volonté de la liste « Calvi Altrimente » d’œuvrer réellement pour tous les citoyens sans contrepartie électorale, que ce soit au niveau des attributions HLM ou des aides de la mairie.

    L’aide aux personnes âgées, un vaste projet pour les jeunes, des propositions importantes pour les personnes en difficulté, ainsi qu’un soutien massif aux associations fut le fil directeur d’un discours tourné vers l’aide et le lien entre les diverses  générations. Une véritable écoute de tous sera mise en place.

     

    Une politique environnementale

    La politique environnementale abordée  par Eric Rochault en démontra l’absence actuelle. Il pointa l’urgente nécessité de paramétrer tout investissement municipal à une conscience environnementale. Un audit énergétique permettra à Calvi de faire des économies. La mise aux normes des bâtiments et lieux publics (port de plaisance) donneront  un meilleur cadre de vie, beaucoup moins pollué (plage polluée tous les ans) et plus respectueux de la nature.

    Il mit en avant la nécessité de faire respecter l’arrêté préfectoral sur le sentier des douaniers et l’impérieuse préservation de certaines zones comme la pinède ou le canal de la Figarella.

     

     

    Préservation du patrimoine et politique sportive

     

    Julia Robichon s’attacha à démontrer l’intérêt de valoriser le patrimoine à la fois pour les Calvais et les touristes, que ce soit pour une meilleure information ou pour la transmission d’un héritage aux générations futures. Un vrai plan de remise en état, l’obtention du logo des monuments historiques et la mise en place de parcours patrimoniaux seront mis en place. La réappropriation d’une toponymie « nustrale »  et un soutien sans faille aux associations.

     

    Un parallèle entre le patrimoine et le sport est fut établi en développant  des parcours favorisant les deux aspects. Une politique de projet viendra soutenir les nombreuses associations et une aide personnalisée sera apportée. Une meilleure utilisation du complexe sportif (fermé le dimanche et  pendant les vacances) est voulue au niveau des horaires et de l’accessibilité (mise en place d’une ligne de bus). L’acquisition d’un bus permettra de réduire les coûts de transport scolaire et une utilisation « optimum » de ce complexe.

     

    Un manque de démocratie

    Stéphane Serra clôtura cette soirée, il rappela la difficulté d’être entendu à la mairie et le manque de motivation des conseillers municipaux sortis des quelques responsables. Il fit un bilan rapide de l’opposition, rappelant quelques combats et le refus par l’équipe en place de prendre en compte les positions ou projets présentés par eux.

    Il montra la continuité dans l’esprit et le besoin fort de se motiver pour aller de l’avant et d’arriver à faire bouger les lignes pour offrir un autre avenir à Calvi.

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente


     

    le 8 Mars 2014 

     

    A lista - La Liste

    Una casa un drittu - Droit au logement

     

    1     François Xavier Acquaviva

     

    2      Ghjulia Robichon              3 La Liste    Eric Rochault

     

    4  La Liste   Martine Vergnol                5 La Liste  Stephane Serra

     

    6    M-Françoise Casinelli        7 La Liste  Pascal Carlotti

     

    8  La liste  M-Madeleine Ausilia          9 La liste  Julien Orsini

     

    10La liste Stéphanie Maraninchi       11La Liste  Dominique Spinosi

     

    12 La Liste Felicia Sicurani                  13 La Liste   Romain Peynet

     

    14  A lista - La Liste Nicole Bianconi               15 La liste Christophe Andreu

     

    16 La liste Antoinette D'angeli         17 La liste Alexandre Orsini

     

    18 La Liste Hélène  Ambrosini           19 La liste Joseph Greco

     

    20  La Liste Mireille Boucher              21La Liste P-P Marlerba Gugliemacci

     

        

    22 La liste  Virginie Da-Luz               23 La Liste  André Simeoni

     

    24 La liste  Sophia Martelli                25 La ListeP-André Acquaviva

     

    26 La liste  Marina Nesic                   27 La Liste Denis Serra

     

    28 La liste  Marion Thelier             29 La Liste Louis Casinelli

     

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer : 

     une majorité pour vivre à l'année 

    Una magiurità per campà à l'annata


     le 7 Mars 2014 

     Una casa un drittu - Droit au logement

    Sommes-nous libres ?

    Nous adressons ces quelques lignes aux Calvaises, Calvais, employés municipaux et autres, conscients de la politique néfaste menée depuis 20 ans et qui subissent ces dernières semaines des « rappels à l’ordre et des recommandations indignes d’une République Démocratique »

     

    Agissons en femmes et en hommes libres, pensez à l’intérêt général, pensez à demain, pensez à l’avenir, à Calvi, à vos enfants !!!

    Ne transmettons pas à nos enfants le poids du carcan hérité d’un passé révolu qu’il faut désormais combattre.

     

    Le 23 mars, émancipons-nous en votant CALVI ALTRIMENTE !


     

    le 6 Mars 2014

    Una casa un drittu - Droit au logement

    Le complexe sportif

    Comme  l’a dit Mr Santini dans son interview à corse net infos, la municipalité actuelle s’occupe des Calvaises et Calvais toute l’année. Le meilleur exemple en est le complexe sportif.

    Non seulement il est fermé le dimanche, jour où ceux qui travaillent pourraient en profiter, mais en plus on remarque qu’il  ferme régulièrement pour les fêtes et les vacances. Ce fut le cas pendant les vacances de Noël et c’est encore le cas aujourd’hui.

    Le complexe sportif

    Pour une fois que nous avons une structure utile, même s’il n’y a pas de facilité d’accès pour que notre jeunesse s’y rende, pourquoi la maintenir fermée (pour quasiment toute la population) quand celle-ci en a le plus besoin ?

    Pourquoi quand nos enfants sont en vacances, les empêche-t-on de se servir d’un lieu qui devrait leur être destiné ?

    «Nous avons une autre ambition pour ce complexe ! », qu’il soit utilisé toute l’année par une grande partie de la population, et c’est bien là la différence de projet et de vision de l’avenir.

    Le complexe sportif

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

     

    une majorité pour vivre à l'année

     

    Una magiurità per campà à l'annata


     le 4 Mars 2014

    Una casa un drittu - Droit au logement

    U chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniers

    Le droit bafoué

    Pendant notre balade du mois de Décembre 2013, nous avons constaté le mauvais état dans lequel se trouvait ce sentier historique de promenade dite familiale.

    Nous y  sommes retournés en ce mois de Févier 2014, et  rien n’a été mis en oeuvre pour  faire respecter  l’arrêté préfectoral .

     Le sentier sur une grande longueur est toujours aussi étroit et abîmé. 

     

    Pour bien se rendre compte du résultat, nous avons filmé ce passage du sentier.

     

    Les passages dangereux sont toujours identiques, l’un d’eux est encore plus raviné.

    U chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniers U chjassu di i duganeri - Le sentier des douaniers

     

    Il est déjà dangereux pour des adultes de si balader, alors pour des enfants !!!

    Nous déplorons que les services concernés ne fassent rien pour y remédier alors que la saison estivale va bientôt commencer, nous comprenons que pour nous, calvaises et calvais, rien ne soit fait, cela devient une habitude,comme dans beaucoup d’autres domaines, mais avec la politique de tourisme à outrance entreprit par la municipalité depuis des  années, on ne comprend pas !

    Les services de l’état censé faire appliquer l’arrêté préfectoral de 2007, fermeraient-ils les yeux ?

    Peut-être que  des intérêts cachés font que l’on voudrait laisser disparaitre ce sentier ?

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

     

    une majorité pour vivre à l'année

     

    Una magiurità per campà à l'annata

     


     

    le 3 Mars 2014 

     Una casa un drittu - Droit au logement

    Réunion Publique

    Hôtel Regina à partir de 18 h 30

    Le vendredi 7 mars

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

    une majorité pour vivre à l'année 

    Una magiurità per campà à l'annata

     


     

     le 28 Février 2014

    Una casa un drittu - Droit au logement

    Non à la suppression des ferries et du port de commerce.

    Pourquoi la mairie actuelle continue –t-elle à fragiliser une économie  déjà saisonnière ?

    En 2013 Ile-Rousse est classé 3ème port de Corse, Calvi est aujourd’hui le dernier.

    Cette situation entraine un énorme manque à gagner pour l’économie locale et cela s’aggravera avec la suppression totale des ferries.

     

    Calvi en 2002 : 234.099 passagers   en 2013 : 79.000 passagers

    Ile-Rousse en 2013 : 446.000 passagers

    Imaginez  une dépense moyenne de 10€ seulement par passager et vous avez la perte pour les commerçants calvais.

    Voilà encore une des raisons pour laquelle  CALVI ALTRIMENTE se bat pour vous et a besoin de votre soutien.

    Souvenez-vous le 23 MARS prochain qu’un autre vote est possible

     

     


     

     

    le 25 Février 2014 

    Una casa un drittu - Droit au logement

    Droit au logement

    Nous voulons pour les habitants des logements décents, à des prix abordables, partout dans la ville.

    Aujourd'hui on constate en hiver de (trop) nombreux appartements inoccupés, alors que les familles calvaises ont du mal à trouver un appartement vacant. Nous ne parlerons même pas des prix inabordables des loyers, conséquence d'une offre locative trop restreinte.
     

    la création d'OPAH, opérations visant à remettre des appartements en état, en échange de logements à loyers modérés en ville et à la citadelle, la volonté d'augmenter le parc HLM de la ville et de continuer à permettre l'accès à la propriété seront les moteurs de notre action en ce domaine.
     

    Nous garderons des espaces verts à proximité, pour que les logements soient des lieux de vie et non juste des dortoirs améliorés. Et nous créerons un maximum de ces opérations vers le centre-ville pour rester cohérent avec notre volonté de rendre une âme à notre cité.

    Aidez-vous, aidez-nous à créer :

    une majorité pour vivre à l'année

    Una magiurità per campà à l'annata


     le 25 Février 2014

    Procure - Procurations

    Mot d’ordre PROCURATIONS

    Corse net info du mardi 18 février titrait :

    Ange Santini «  Je fais confiance à la population calvaise qui m’a toujours soutenu depuis 20 ans. »

    Cette fameuse confiance serait-elle en train de lui échapper ?

    La méthode des procurations est certes légale mais lorsqu’elle prend une telle ampleur pour une petite ville comme la nôtre, il en va de notre conscience de le faire savoir au plus grand nombre.

    En ce moment, la mairie, qui se dit très sereine sur l’issue du scrutin, et nous la croyons d’ailleurs, connait une activité diurne et nocturne des plus intenses…

    La procuration est devenue la nécessité du moment. Selon nos informations, émanant de personnes ayant été contactées, parfois même à l’autre bout du monde et de la porosité des murs de la mairie, les coups de téléphone et les visites s’enchainent à un rythme effréné.

    Quelle belle vision de la démocratie !

    Nous laissons les Calvais et les Calvaises libres de leur jugement.

     

     

    Aidez vous, aidez nous à créer :

     

    Une majorité pour vivre à l’année

     

    Una magiurità per campà a l'annatà


     

    le 23 Février 2014

    Deve tuttu Sparisce - tout doit disparaître

    Deve tuttu Sparisce - tout doit disparaître

    Cela pourrait être le slogan de la municipalité en place depuis 20 ans.

    Les fontaines de la ville ne coulent plus, elles sombrent dans l’oubli et sont parfois même murées comme celle di E Santore.

    Les lavoirs sont en ruines, négligés, ou recouverts comme celui de A Vista.

    A piazza di u mercà - La place du marché lieu de vie, de rencontres et de commerce autrefois, s’est éteinte depuis bien longtemps.

    Les vieilles ruelles dépérissent complètement délaissées et croulant sous la crasse.

    Il en est de même pour les piazze et piazzette qui à la place d’être réhabilitées et mises en valeur, sont abandonnées à leur triste sort, pourtant haut lieu d’un passé riche ou la solidarité, le partage et l’amitié faisaient le quotidien de ces lieux.

    Tout ce patrimoine qui est un atout et devrait être un attrait majeur pour notre ville est enterré par ces fossoyeurs !!!

    Mais pour eux, les intérêts sont ailleurs, et il n’y a qu’à monter sur les hauteurs de Calvi pour constater cette bétonisation anarchique.

    Alors bien sûr, il faut vivre avec son temps, évolué, mais doit-on pour autant effacer le passé et notre patrimoine. Il est vital qu’une prise de conscience se fasse aujourd’hui car demain il sera trop tard et tout disparaîtra, ainsi que ce que nous sommes.

     


     

    le 22 Février 2014

    Imposti in Calvi – Les impôts à Calvi

    Imposti in Calvi – Les impôts à Calvi

     

    Imposti in Calvi – Les impôts à Calvi

    1 - La Taxe Foncière à CALVI

    Si au 1er janvier vous êtes propriétaire d'un logement à Calvi, alors vous devez payer une taxe foncière, (même si vous avez vendu votre logement depuis le 1er janvier). Les locataires ne sont donc pas soumis à cette taxe.

     

    1 - 1 - A QUI?

    Tout comme pour la taxe d'habitation, la taxe foncière est encaissée pour le compte de la commune de Calvi, et éventuellement du groupement de communes auquel elle appartient.

     

    1 – 2 - POURQUOI?

    La taxe foncière contribue au financement des équipements collectifs et des services proposés aux habitants de Calvi. A Calvi, le taux de taxe foncière sur le bâti a donc augmenté de 45.31 % entre 2000 et 2011.

    Pendant la même période, les communes françaises similaires à Calvi, ont vu leur taux de taxe foncière sur le bâti augmenter de 30.66 % en moyenne entre 2000 et 2011.

     

    2 - Taux de taxe fonciére sur le non bati

    Depuis 2011, la région et le département ne perçoivent plus la taxe foncière sur les propriétés non bâties.

    En 2011, le taux de la taxe foncière sur le non bâti vôté par le conseil municipal de Calvi était de : 80.41 %.

    A noter : la valeur moyenne de ce taux de taxe foncière sur le non bâti dans les communes françaises similaires à Calvi était de 58.01 %, en 2011.

    A Calvi, le taux de la taxe foncière sur le non bâti est donc plus élevé de 38.61 % que pour des communes similaires.

    3 - La Taxe d'habitation à CALVI

    Si au 1er janvier vous occupez un logement à Calvi, alors vous devrez payer une taxe d'habitation, (même si vous avez déménagé ou vendu votre logement depuis le 1er janvier).

    3 – 1 - A QUI?

    Cette taxe est encaissée pour le compte de la commune de Calvi, et éventuellement du groupement de communes auquel elle appartient.

    3 – 2 - POURQUOI?

    La taxe d'habitation contribue au financement des services rendus aux habitants, des équipements collectifs, des subventions aux associations et aux écoles …

    En 2011, le taux de la taxe d'habitation voté par le conseil municipal de Calvi était de :16.85 %.

    La valeur moyenne de ce taux dans les communes françaises similaires à Calvi était de14.33 %, en 2011.

     

    A Calvi, le taux de la taxe d'habitation est donc plus élevé de 17.59 % que pour des communes similaires.

    4 - Vos Impôts Locaux à CALVI

    En 2011, le total des impôts locaux encaissés par la commune de Calvi se montait à:

    2 613 000 €.

     

    4 – 1 - Les impôts locaux sont l'addition de:

     

    La taxe d'habitation

    La taxe foncière (bâti et non bâti)

    La taxe professionnelle sur les entreprises établies sur la commune de Calvi.

     

    Par rapport aux 5 516 habitants de Calvi, en 2011 cela représente 474 € par habitant, soit: 1896 € par an pour une famille de 4 personnes.

    A Calvi, les impôts locaux par habitant ont donc augmenté de 78.87 % entre 2000 et 2011.

    Pendant la même période, les communes françaises similaires à Calvi, ont vu leurs impôts locaux par habitant baisser de 14.52 % en moyenne entre 2000 et 2011.

     

    Conclusion :

    La  réalité c’est c’elle là, les chiffres parlent d’eux mêmes, nous les utopistes nous ferons tout pour que la fiscalité n’augmente pas à notre niveau. Il est temps pour le citoyen de ne plus être une vache à lait. 

    O inde noi a capra di a casa comuna.

     

     


     

    le 20 Février 2014

    Una serata - Une soirée

    Une autre économie mieux vivre à Calvi c’est possible

    Aujourd’hui vous, commerçants, êtes pénalisés par des saisons de plus en plus courtes. L hiver nos rues sont vides.

     

    Ce n’est pas une fatalité ! N’acceptons plus cette situation qu’on laisse perdurer. NOUS AVONS DES SOLUTIONS POUR AMELIORER VOTRE QUOTIDIEN.

    Nous allons recréer un centre ville attractif en toutes saisons et attirer ainsi uneclientèle à l’année.

     

    Pour conforter notre projet, puisque nous avons la chance d’avoir un aéroport, nous harcèlerons les ministères et les compagnies aériennes afin que les lignes existantesainsi que des lignes supplémentaires soient ouvertes toute l’année.

    Contrairement aux objectifs du projet Grand Port, nous nous battrons pour faire revenir les ferries toute l’année également.

     

    Nous créerons une ville résidente, où il fera bon vivre en permanence. Le boulevarddeviendra  piéton l’été avec des animations attractives  afin d’être un lieu agréable de promenade et de shopping.

     

    Nous travaillerons en partenariat avec l’université de Corté pour ouvrir un incubateur d’entreprisestourné vers l’écologie et les nouvelles énergies. Ceci nous permettra, en complément de la saison, de créer  et de développer une autre économie.

     

    Nous développerons les entreprises liées à la plaisance et le gardiennage des bateaux

     

    Aidez vous, aidez à créer :

    une majorité pour vivre à l’année

    Una magiurità per campà à l'annata


    le 21 Février 2014

    Déplacement de la gare de Calvi

     

    Calvi Altrimente Apporte son soutien aux cheminots et s'oppose au projet du déplacement de la gare

     

    Les cheminots toujours opposés au déplacement de la gare de Calvi

     

    Publié le jeudi 20 février 2014 par corsematin

    Déplacement de la gare de Calvi

     

     


     

    le 18 Février 2014

    Spassighjata sottu à i pini - Promenade dans la pinède

    Ajouter le 22 février 2014

    Après quelque "jour" sans pluie

     

    2014

    2014

    Pique-nique difficile.

    Avec des belles cuissardes de pêche, c'est peut être possible!


     

     le 17 Février 2014

    Les laboureurs du dimanche matin

    Quelle stupeur ce jour, le cactus du rondpoint de la sortie de Casino a disparu. Des jardiniers très matinales sont passés par la?

    2014

    Qui pouvait déranger M.CACTUS?

    2014

    Nous serions agréablement surpris si les même jardiniers peuvent nous en replanter un aussi beau!


     le 17 Février 2014

    Una serata - Une soirée

     

    Salute à tutti i cantadori di Corsica



    Calvi altrimente ùn hà tanti soldi per cumbatte a citadella Calvese di u mere in piazza.
    Vennari, u 21 di Marzu per a fine di a campagna, ci piaceria à fà un'ultima addunita è finisce pè una bella serata in musica.
    Allora mandemu una chjama à tutti quelli chì ci ponu aiutà...

     

    http://calvi-altrimente.eklablog.com/contact

     

    Una serata - Une soirée

    Bonjour à tous les chanteurs corses


    Calvi Altrimente a peu de moyens pour combattre la citadelle calvaise du maire en place.
    Vendredi 21 mars pour marquer la fin de la campagne, nous souhaitons réaliser une soirée avec des chants corses.
    Donc nous lançons un appel à toutes les personnes qui peuvent nous aider...

     

    http://calvi-altrimente.eklablog.com/contact

     

    Una serata - Une soirée


     

     

    le 14 Février 2014

    Per i nostri figlioli - Pour nos  enfants

    Chers parents mieux vivre à Calvi pour vous aussi c’est possible

    Aujourd’hui le nombre de places en crèche est très limité. La municipalité ne propose que trop peu d’activités à nos enfants. Le nombre des sorties scolaires est en baisse.

    Ce n’est pas une fatalité,  n’acceptons pas de laisser cette situation  perdurer, nous avons des solutions pour améliorer votre quotidien.

    Tout d’abord, nous allons augmenter le nombre de places en crèche.

    Dans le même temps, pour les enfants de nos écoles nous mettrons en place l’application de la loi « Peillon » qui préconise de leur proposer après la classe, jusqu’à 17 heures, des activités culturelles et sportives.

    Notre grand projet de déplacer la Mairie, se complètera par la création d’un espace de loisirs pluri-générationnel : aire de jeux, skate park, pistes de boules.

    Nous récupérerons les bâtiments de la Mairie actuelle pour faciliter des activités scolaires (cours, RASED, bibliothèque pour les élèves, salles de réunions). En plus dans ces espaces libérés nous créerons également une maison des jeunes où nos ados pourront se retrouver, se divertir et s’exprimer.

    Nous prendrons des mesures pour remettre, puis garder en bon état la piste de moto- cross de la Serra .

    Aidez vous, aidez à créer :

    Une majorité pour vivre à l’année

    Una magiurità per campà a l'annatà

     


     

     12 Février 2014

    Passighjata sotta i pini  

     

    Face anni è anni chì i pini di Calvi si ne morenu. Un c'hè micca abbastanza impiecati pè occupà si ne. Ma forse hè una vulinta di lascià core u patrimoniu di a communa, Sarà fattu à posta ? Forse, per pude custruice in sti lochi quandu i pini saranu smariti... Tocca à noi tutti, calvese è calvesi di sapè oghje ciò chi ci volemu per dumane ! Sviluppà iè, simu tutti d'accordu, ma di manera à tene un' armunia in issa cità.

     

     

     

    Alora avà, Calvese, Calvesi hè ore di sceglie l'avvene.

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    O cuntinuate à vutà per quelli chi lascianu more issa cità.

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    O vutate per un'altru avvene.

    Vutate Calvi Altrimente

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    Promenade dans la pinède

    Depuis déjà plusieurs années, les pins de notre pinède se meurent. Il n'y a pas assez d'employés pour l'entretenir. Mais c'est peut-être une volonté de laisser ainsi le patrimoine de notre commune s'éteindre. Serait-ce fait exprès? Pour permettre à certains projets immobiliers de voir le jour ? C'est à nous, Calvais et Calvaises de savoir ce que nous voulons pour demain ! Développer, bien sûr, nous sommes d'accord, mais de façon à préserver l'harmonie de notre cité.

     

    Alors, Calvais, Calvaises, c'est le moment de choisir notre avenir !

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

    Continuez de voter pour ceux qui laissent mourir ce que nous sommes,

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    ou votez pour un autre avenir  :

    votez Calvi Altimente !

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     


     

    11 Février 2014

     

     

    2014

    Démocratie et Liberté 

    Nous avons été les premiers en Corse à signer la Charte ANTICOR qui vise à imposer plus de démocratie dans les collectivitées publiques et plus de clarté dans leur gestion.

    A ce propos nous savons pertinemment que CALVI n'échappe pas au manque de démocratie.

    Èmancipons-nous de ces obligations "claniques" . Une personne doit rester libre de ses choix. Avoir un emploi ou obtenir une HLM sont des droits! Ils ne doivent pas être échangeables contre  un vote ou des obligations souterraines et occultes.

     

    ARRETEZ DE CROIRE QUE VOUS ETES SANS CESSE REDEVABLES

    Pour changer tout cela; il nous reste encore un territoire inaliénable de liberté et non le moindres. L'ISOLOIR , qui pendant quelques précieux instants, nous rend notre fierté de femmes et  d'hommes libres.

    Alors saisissons cette unique chance et reprenons ensenble les rênes de notre avenir.

     

    VOTEZ POUR CALVI AUTREMENT

    VUTATE PER CALVI ALTRIMENTE

     

    Aidez-vous,aidez-nous à créer:  

    Une majorité pour vivre à l'année 

    Una magiurità per campà à l'annata

     


      

    10 Février 2014

    Patrimoniu - Patrimoine

     

    2014

    Casa di Christofari Culombu - Maison de Christophe Colomb

    20142014

     

    Una di e  cosa a rivuva in quella cita nostra

    Une des choses de notre cité a renové

     


     

     

    le 8 Février 2014 

    2014

     

    Calvi Altrimentu en campagne

     

    Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 7 Février 2014 à 22:33 | Modifié le Vendredi 7 Février 2014 - 23:26

     

    La liste d’opposition Calvi Altrimente, candidate aux prochaines élections municipales de Calvi, a tenu ce vendredi soir sa 2e réunion publique. Une réunion au cours de laquelle le leader de la liste François-Xavier Acquaviva a dénoncé la politique menée par la municipalité en place, avant de laisser le soin à trois de ses colistiers s’exprimer sur différents dossiers comme le déplacement de la gare, la Semexval, la circulation et le stationnement

    2014

    François-Xavier Acquaviva, entouré à la tribune d’Hélène Ambrosini, Louis Casinelli, Eric Rochault, Ghjulia Robichon et Sarah Cerquiera prenait la parole pour contester le bilan de la municipalité en place, tout en regrettant le nombre élevé de résidences secondaires à Calvi, avant de contester les chiffres d’une fiscalité qui, selon lui, n’est pas maîtrisée, le partenariat entre la municipalité et la Semexval et de poursuivre : «  Bien évidemment je ne suis pas contre l’accès à la propriété pour les Calvais mais pas dans les conditions liant la municipalité à la Semexval. Hélène Ambrosini vous en parlera plus en détail dans un moment. J’ai pu lire qu’il y avait un projet de salle culturelle sur le terrain de l’Oasis alors qu’il n’y a pas de places de parking. Je souhaiterai à ce propos que le maire de Calvi et le président de la CCCB s’engagent par écrit  à ce qu’il n’y est pas de constructions derrière ce projet ». Le leader de l’opposition s’attaquait ensuite au projet de déplacement de la gare pour un montant de 10M€ ou encore à l’opération « Grand Port » avant de faire une projection sur l’état de la ville, la circulation, la jeunesse…. 
    François-Xavier Acquaviva soulignait le travail d’employés municipaux et de certaines associations mais regrettait qu’il n’en soit pas fait plus pour les jeunes. Et d’ajouter «  Nous ne voulons pas d’une jeunesse à l’abandon ». 
    Enfin, F.-X. Acquaviva regrettait que le programme d’accessibilité aux PMR n’ait pas été réalisé comme annoncé. 

    Hélène Ambrosini revenait,  non sans ironie, sur l’opération dite des « Rivages de Calvi ». 
    « La Semexval, aujourd’hui SPLM est une société qui exploite ses projets à l’extérieur. La ville de Calvi est très touchée par cette société à laquelle elle est liée par convention ». 
    Ghjulia Robichon dénonçait, pour sa part, le projet de déplacement de la gare de Calvi qui s’est fait sans l’avis des cheminots et qui consiste à libérer l’espace pour devait-elle ajouter « réaliser un parking et une place du style de celle du Diamant à Ajaccio avec sans doute des boutiques. Coût de ce projet de la nouvelle gare : 10M€, pour qui, pour quoi ? 
    C’est un projet déstructurant. De notre côté nous avons un autre projet avec la création d’un grand espace de vie, au cœur de la ville avec au lieu-dit l’Ortacce, une nouvelle mairie, salle polyvalente de spectacle, aires de jeux…
    ». 
    Eric Rochault devait parler des problèmes de circulation  de voitures et deux-roues, ainsi que de stationnement et d’accessibilité dans la rue Clemenceau. 

    Avant de donner la parole au public,François-Xavier Acquaviva lançait un appel à la mobilisation, précisant qu’il restait 6 places à pourvoir dans son équipe (2 femmes et 4 hommes) 

    Présentation de la liste vers le 15 février. 

    2014


     

    le 8 Février 2014

     Sortie d’école pas  comme les autres

     

    Attention Danger   2014

     

    20142014

     

    Vos enfants ne sont pas des déchets

    Est-ce digne de notre cité

     

    20142014

     

    Vive Calvi Pourquoi changer ?

    Continuez à voter pour ceux qui laissent dépérir nôtre ville.

     

    Ou votez pour  

    2014

     


     le 8 Février 2014

    Rue Clemenceau (Rue Piétonne)

     

     

    2014  Mesdames veuillez être moins belles.

     

     

     

    La Ville de Calvi décline toute responsabilité en cas de chute

     

     

    20142014

     

    20142014

     

    Une rue piétonne classée que tous les pays nous jalousent.

     

    Vive Calvi Pourquoi changer ?

    Continuez à voter pour ceux qui laissent dépérir nôtre ville.

     

     

    Ou votez pour

    2014

     

     

     

     


     

    le 4 Février 2014

     2014

    2014

     

    Réunion publique

    Hôtel Regina à partir de 18h30

     Le vendredi 7 février

     

    Les sujets abordés seront :

     

    - le bilan actuel : un constat d’échec

    - le circulation

    - le projet de la gare

    - la Semexval 

    Après vous pourrez poser les questions sur le programme ou la philosophie de la liste

     

    Aidez-vous, aidez-nous à créer : une majorité pour vivre à l’année

    Una magiurità per campà à l'annata


     

     le 3 Février 2014

    F X Acquaviva Candidat Calvi Altrimente

    2014


     

    le 31 Janvier 2014

    2014

     

    Mieux vivre à Calvi

     

     

    Le but de notre liste est d’améliorer la vie de nos concitoyens toute l’année. Notre ambition est de redonner aux habitants de Calvi l’envie d’y vivre pleinement, de se développer et d’y élever leurs enfants dans de meilleures conditions qu’aujourd’hui.

    Notre démarche porte en elle un grand projet autour duquel quatre axes majeurs s’articulent :

    - Un urbanisme maîtrisé

    - Une jeunesse dynamisée

    - Une solidarité retrouvée

    - Une culture encouragée

     

    1 Un urbanisme maîtrisé

    - la création d’un grand espace de vie au cœur de la ville où nos concitoyens pourront se rencontrer, se divertir et échanger :

    Au lieu-dit « l’ortacce », une nouvelle Mairie sera créée rassemblant tous les services municipaux, ainsi qu’une salle polyvalente de spectacle, des aires de jeux, un skate parc, un boulodrome, un grand jardin agrémenté d’un kiosque à musique…

    - la création d’une ligne de bus afin de désenclaver le centre-ville et de donner accès à tous aux quartiers périphériques.

    - la mise en place d’OPAH pour la réhabilitation de certains bâtiments destinés à un locatif annuel.

    - la création d’une commission d’esthétique qui aura avis consultatif sur le développement harmonieux de l’urbanisme (PLU notamment)

    - la fin du contrat avec la SPLM et les renégociations de certains contrats coûteux.

    - la mise en place d’une politique écologique volontariste en encourageant les énergies renouvelables, en développant les espaces verts, en valorisant la pinède et surtout en remettant la plage en état.

    2. Jeunesse dynamisée

    Notre jeunesse mérites les meilleures conditions pour s’épanouir et se développer. Cela passe principalement par :

    - la création dune Maison des Jeunes.

    - la création de classes supplémentaires et l’augmentation des places de crèche.

    - le développement de l’école numérique.

    - l’application de la « loi Peillon » et le développement des activités culturelles et sportives afférentes.

    - la programmation d’activités extrascolaires.

     

    3. Solidarité retrouvée

    Notre devoir est d’œuvrer pour faciliter la vie des personnes âgées, avec une mobilité réduite ou en détresse sociale et nous veillerons à recréer entre tous un fort lien social. Cela passe par :

    - la mise en place de meilleurs accès aux infrastructures publiques pour les personnes à mobilité réduite et l’aménagement des trottoirs et voies de circulation.

    - la création d’une maison de retraite, l’organisation de repas communs, la dynamisation des clubs de troisième âge et le développement des accueillants familiaux.

    - la création de référents de quartiers chargés de relayer les besoins des administrés à la municipalité.

    - le développement des logement sociaux pour les plus démunis de nos concitoyens

    - la mise en place d’un programme de retour à l’emploi ou de « resocabilisation » des populations les plus isolées

    - la programmation d’activités extrascolaires.

     

    4. Culture encouragée

    Nous aurons à cœur de préserver notre riche patrimoine, de le valoriser et de le faire partager au plus grand nombre. Cela passe par :

    - la création d’un centre culturel polyvalent de 200 à 300 places.

    - la création de musées (arts religieux, histoire de la ville, Christophe Colomb et les grandes découvertes…).

    - l’aménagement de l’ancien hôpital militaire pour la résidence d’artistes comprenant diverses salles d’exposition.

    - l’aménagement des chemins de ronde, passages et souterrains de la citadelle.

    - la réappropriation de la Tour de Sel.

    - la réfection des chapelles et anciens monastères.

    - une politique d’aide aux associations plus ambitieuse.

    - l’application de la charte de la langue corse et l’encouragement au développement du bilinguisme.

    Aidez nous à acquérir une « majorité pour une vie à l’année »

    « una magiurità per campà a l’annatà »

     


     

    le 28 Janvier 2014

     

    2014

    Calvi Altrimente

    Suite aux différents votes majoritaires de l’assemblée de Corse, nous nous rendons compte que l’Etat et plus récemment le conseil constitutionnel, ne veulent pas donner à la Corse les moyens de son développement.
    Nous ne pouvons rester sans réagir à la négation des demandes de nos élus et des aspirations de la population.
    C’est pour ces raisons que nous ne pouvons laisser seuls nos enfants aller manifester, nous appelons la population à aller manifester à Corté.

    Ce mercredi 29 Janvier à 14h30 de manière pacifique et sans débordements.


     

    le 24 Janvier 2014

    Nous avons le plaisir d’annoncer la première signature en Corse de la Charte Ethique ANTICOR que nous avons présentée à l’attention de l’ensemble des candidats aux élections municipales de mars 2014.

     

    Monsieur Francescu Saveriu ACQUAVIVA, candidat indépendant à CALVI (Calvi Altrimenti) a été parmi les premiers à se manifester et, après deux échanges téléphoniques et des explications complémentaires par mails sur deux des points concernant les engagements demandés, il a, après avoir consulté son équipe, signé la Charte et souscrit en conséquence aux 9 engagements qu’elle comprend.

     

    D’autres candidats se sont manifesté qui, à ce jour, qui n’ont pas encore donné suite à leurs demandes d’informations.

     

    Nous rappelons à tous les candidats susceptibles d’être intéressés qu’ils peuvent télécharger et consulter le document sur le site d’ANTICOR à l’adresse : http://www.anticor.org/nos-chartes-ethiques/municipales-2014/.

     

    Ils peuvent également prendre contact avec le représentant du Groupe Local ANTICOR pour la Corse, Vincent Carlotti à l’adresse vjcarlotti@gmail.com ou au 06 40 31 88 75 ( à partir du 15 janvier). »

     

    Le 9 janvier 2014.

     

    Pour le Président d’ANTICOR et par délégation

     

    Vincent Carlotti

     


     

    le 16 Janvier 2014

    FX Acquaviva Capi di lista di Calvi Altrimente

    FX Acquaviva tete de liste de Calvi Altrimente


     

    le 12 Janvier 2014

    François-Xavier Acquaviva conduira la liste « Calvi Altrimente » aux municipales

    Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 11 Janvier 2014 à 23:51 | Modifié le Dimanche 12 Janvier 2014 - 01:43


    Au cours d’une réunion publique qui s’est déroulée ce samedi soir à l’hôtel Régina, à Calvi, la liste d’opposition Calvi Altrimente, a annoncé qu’elle serait à nouveau candidate aux prochaines élections municipales de Calvi. Au cours de cette réunion Stéphane Serra, leader de la liste d’opposition a annoncé que pour des raisons professionnelles il ne souhaitait pas se représenter et a symboliquement passé le relais à François-Xavier Acquaviva. Ce dernier a dévoilé les grandes lignes de son programme qui s’articule autour du slogan : « Une majorité pour vivre à l’année »

    François-Xavier Acquaviva conduira la liste « Calvi Altrimente » aux municipales

    2014



    Ils étaient plusieurs dizaines de sympathisants et spectateurs a assister à 18 heures à la première réunion publique de la liste « Calvi Altrimente » qui sera conduite aux prochaines élections municipales de Calvi par François-Xavier Acquaviva.
    «  J’ai toujours eu envie de m’investir pour ma ville et pour la Corse. Depuis l’âge de 18 ans je m’implique en politique à travers des réunions et des rencontres. A l’origine de « Calvi Altrimente », Stéphane Serra est amené pour raisons professionnelles à s’absenter souvent de Calvi. Aussi après plusieurs réunions j’ai accepté de conduire la liste aux prochaines municipales de Calvi.
    Face à la municipalité en place, nous proposons un autre programme. Depuis maintenant 18 mois, nous travaillons sur celui-ci et nous aurons l’occasion de le développer dans les jours et les semaines à venir.
    Notre liste définitive composée d’hommes et de femmes désireux de s’investir pour l’avenir de leur ville et pour les calvais sera présentée au cours de la première quinzaine du mois de février.»
    Auparavant, Stéphane Serra devait prendre la parole pour expliquer les raisons de sa décision de ne pas être candidat en position éligible. « Je me devais d’être honnête avec l’ensemble de mon entourage et les électeurs qui nous accorderont leur confiance au prochain scrutin.»
     Il dressait ensuite un bilan du travail accompli au cours de ces dernières années, se félicitant au passage de la présence, à une exception près, des élus de l’opposition aux réunions du conseil municipal et de leur mobilisation autour des militants et du collectif  pour dénoncer l’opération des « Rivages de Calvi ».
    Enfin, avant de passer le relais à François-Xavier Acquaviva, il s’attaquait à la politique de la majorité.
    « Calvi Altrimente, avec les années, a évolué. Au fil des ans passés dans l’opposition, nous avons pu constater le manque d’ambition et de réalisation pour notre chère ville. Aujourd’hui nous ne sommes plus dans l’opposition mais bien dans le projet. Ce dernier tourne autour de la population et de la vie à l’année, d’où notre slogan : « Une majorité pour vivre à l’année. Nous désirons améliorer l’habitat, le cadre de vie, recréer les liens sociaux qui se sont distendus et promouvoir l’économie de la ville dans tous les secteurs d’activité, saisonniers ou non ».  précisait le leader de la liste « Calvi Altrimente ».
    Au cours de la réunion, avec Hélène Ambrosini, Marie-Françoise Casinelli et Ghjulia Robicon,François-Xavier Acquaviva reprenait les grandes lignes du programme

    2014

    2014

    2014

    2014

    2014

    2014



    "Oui à l’accès à la propriété, non à la SPLM (Semexval)"
    « Une unité architecturale entre la vieille ville et les abords permettrait une meilleure vision de notre ville. Des programmes d’aide à la reconstruction ou à la réhabilitation des logements en ville et à la citadelle seront mis en place pour des logements à l’année. La ville continuera un programme d’accès à la propriété mais en supprimant les accords avec la SPLM (ex SEMEXVAL).Nous inciterons les promoteurs à réserver 40%(aujourd’hui environ 10%) des nouvelles constructions pour des logements à l’année. Les critères d’attribution des logements sociaux à loyer modéré seront mieux contrôlés, en faveur, comme il se doit, des personnes en difficulté, et principalement résidant déjà en Balagne.
    Nous allons faire entrer l’école dans l’ère moderne du numérique et faire en sorte que les plus jeunes bénéficient du soutien municipal dans leur vie scolaire et extrascolaire.
    Nous aurons une politique de gestion rigoureuse, reverrons les impôts pour inciter les gens à rester ouvert à l’année et faire reculer les inégalités. Une renégociation du contrat avec Veolia est nécessaire pour une eau moins chère et une station d’épuration plus efficace .Nous avons la volonté d’insuffler une véritable politique de transport, par une meilleure offre aérienne et le retour des ferries. Le port de plaisance doit être développé en harmonie, sans léser les gens qui veulent avoir accès à ce dernier.
    Nous voulons passer un contrat de développement social et territorialisé pour affiner au mieux les besoins sociaux de notre commune. Un effort conséquent sera réalisé pour les personnes à mobilité réduite, ainsi qu’une politique active pour faciliter la vie aux personnes en difficultés physiques ou sociales.
    Nous souhaitons nous occuper de nos espaces verts et, en premier lieu, de la protection de la pinède  qui est un des éléments majeurs de notre patrimoine et un lieu de promenade pour les habitants »

    Pour une dynamique culturelle
    « Nous voulons redonner à la plage sa beauté et résoudre les problèmes liés à sa fermeture récurrente.
    La résolution de la circulation difficile et du manque de places de parking se fera par la création de parkings extérieurs, d’une ligne de bus « électrique » jusqu'à la zone industrielle et par le classement de Calvi en ville résidente.
    Nous avons un projet global qui permettra de rassembler les jeunes, les moins jeunes, les familles, en mettant à disposition un espace de vie, de rencontre, par la création d'un centre ville et d'un pôle administratif assortis d’un parking, d’une salle polyvalente, d’un jardin et d’une aire de jeu.
    Nous allons créer une réelle dynamique culturelle qui comprendra l’accompagnement des acteurs associatifs et un soin particulier pour la valorisation du patrimoine. Une réflexion avec les associations sportives sera nécessaire pour utiliser au mieux les infrastructures et identifier leurs besoins .Une révision de l’utilisation du complexe sportif et l’amélioration des services urbains seront envisagés avec la communauté des Communes.
    La promotion du bilinguisme est possible, notamment par la signalétique urbaine déjà préparée, conformément à la charte de la langue corse adoptée par le conseil municipal en 2009, et non appliquée à ce jour.
    La signature de la « charte anticor » est la garantie de notre volonté de transparence et de probité »
    A l’issue des interventions, un débat s’instaurait entre le public et les candidats..

     

     


     

    le 10 Janvier 2014

     

     

    Calvi Altrimente Municipale 2014

     

     

     


     

    le 2 Janvier 2014 

    CALVI ALTRIMENTE Reunion Du 11 Janvier 2014

    CALVI  ALTRIMENTE

    Una magiurità per campà a l'annatà

    Nous vous invitons à une réunion d'information qui aura lieu le: 

    samedi 11 janvier à 18 heures à l'hôtel "Regina", 

    organisée par Calvi Altrimente 

    pour faire part de son programme pour les prochaines municipales. 

    Un autre avenir est possible pour Calvi.