• Spassighjata sottu à i pini   

     

    Face anni è anni chì i pini di Calvi si ne morenu. Un c'hè micca abbastanza impiecati pè occupà si ne. Ma forse hè una vulinta di lascià core u patrimoniu di a communa, Sarà fattu à posta ? Forse, per pude custruice in sti lochi quandu i pini saranu smariti... Tocca à noi tutti, calvese è calvesi di sapè oghje ciò chi ci volemu per dumane ! Sviluppà iè, simu tutti d'accordu, ma di manera à tene un' armunia in issa cità.

     

     

    Alora avà, Calvese, Calvesi hè ore di sceglie l'avvene.

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    O cuntinuate à vutà per quelli chi lascianu more issa cità.

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    O vutate per un'altru avvene.


    Vutate Calvi Altrimente

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    Promenade dans la pinède

     

     

    Depuis déjà plusieurs années, les pins de notre pinède se meurent. Il n'y a pas assez d'employés pour l'entretenir. Mais c'est peut-être une volonté de laisser ainsi le patrimoine de notre commune s'éteindre. Serait-ce fait exprès? Pour permettre à certains projets immobiliers de voir le jour ? C'est à nous, Calvais et Calvaises de savoir ce que nous voulons pour demain ! Développer, bien sûr, nous sommes d'accord, mais de façon à préserver l'harmonie de notre cité.

     

    Alors, Calvais, Calvaises, c'est le moment de choisir notre avenir !

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    Continuez de voter pour ceux qui laissent mourir ce que nous sommes.

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède  Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     

    ou votez pour un autre avenir.


    votez Calvi Altimente !

    Passighjata sotta i pini - Promenade dans la pinède

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    Democrazia e Liberta - Démocratie et Liberté

     

    tract du mardi 11 février 2014  

    Démocratie et Liberté

     

    Nous avons été les premiers en Corse à signer la Charte ANTICOR qui vise à imposer plus de démocratie dans les collectivitées publiques et plus de clarté dans leur gestion.

     

    A ce propos nous savons pertinemment que CALVI n'échappe pas au manque de démocratie.

     

    Èmancipons-nous de ces obligations "claniques" . Une personne doit rester libre de ses choix. Avoir un emploi ou obtenir une HLM sont des droits! Ils ne doivent pas être échangeables contre  un vote ou des obligations souterraines et occultes.

     

    ARRETEZ DE CROIRE QUE VOUS ETES SANS CESSE REDEVABLES

     

    Pour changer tout cela, il nous reste encore un territoire inaliénable de liberté et non des moindres. L'ISOLOIR , qui pendant quelques précieux instants, nous rend notre fierté de femmes et  d'hommes libres.

     

    Alors saisissons cette unique chance et reprenons ensenble les rênes de notre avenir.

     

    VOTEZ POUR CALVI AUTREMENT

    VUTATE PER CALVI ALTRIMENTE

     

    Aidez-vous,aidez-nous à créer: 

    Une majorité pour vivre à l'année

    Una magiurità per campà à l'annata

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • U patrimoniu in ruina

    Notre patrimoine en ruine

     

    Patrimoniu - Patrimoine

    Casa di Christofari Culombu - Maison de Christophe Colomb

     

    Patrimoniu - PatrimoinePatrimoniu - Patrimoine

     

    Una di e  cosa a rivuva in quella cita nostra

    Une des choses de notre cité a renové

    Patrimoniu - Patrimoine

     

     

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Calvi Altrimentu en campagne

     

    Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 7 Février 2014 à 22:33 | Modifié le Vendredi 7 Février 2014 - 23:26

     

    La liste d’opposition Calvi Altrimente, candidate aux prochaines élections municipales de Calvi, a tenu ce vendredi soir sa 2e réunion publique. Une réunion au cours de laquelle le leader de la liste François-Xavier Acquaviva a dénoncé la politique menée par la municipalité en place, avant de laisser le soin à trois de ses colistiers s’exprimer sur différents dossiers comme le déplacement de la gare, la Semexval, la circulation et le stationnement

     

     

    François-Xavier Acquaviva, entouré à la tribune d’Hélène Ambrosini, Louis Casinelli, Eric Rochault, Ghjulia Robichon et Sarah Cerquiera prenait la parole pour contester le bilan de la municipalité en place, tout en regrettant le nombre élevé de résidences secondaires à Calvi, avant de contester les chiffres d’une fiscalité qui, selon lui, n’est pas maîtrisée, le partenariat entre la municipalité et la Semexval et de poursuivre : «  Bien évidemment je ne suis pas contre l’accès à la propriété pour les Calvais mais pas dans les conditions liant la municipalité à la Semexval. Hélène Ambrosini vous en parlera plus en détail dans un moment. J’ai pu lire qu’il y avait un projet de salle culturelle sur le terrain de l’Oasis alors qu’il n’y a pas de places de parking. Je souhaiterai à ce propos que le maire de Calvi et le président de la CCCB s’engagent par écrit  à ce qu’il n’y est pas de constructions derrière ce projet ». Le leader de l’opposition s’attaquait ensuite au projet de déplacement de la gare pour un montant de 10M€ ou encore à l’opération « Grand Port » avant de faire une projection sur l’état de la ville, la circulation, la jeunesse…. 
    François-Xavier Acquaviva soulignait le travail d’employés municipaux et de certaines associations mais regrettait qu’il n’en soit pas fait plus pour les jeunes. Et d’ajouter «  Nous ne voulons pas d’une jeunesse à l’abandon ». 
    Enfin, F.-X. Acquaviva regrettait que le programme d’accessibilité aux PMR n’ait pas été réalisé comme annoncé. 
    Hélène Ambrosini revenait,  non sans ironie, sur l’opération dite des « Rivages de Calvi ». 
    « La Semexval, aujourd’hui SPLM est une société qui exploite ses projets à l’extérieur. La ville de Calvi est très touchée par cette société à laquelle elle est liée par convention ». 
    Ghjulia Robichon dénonçait, pour sa part, le projet de déplacement de la gare de Calvi qui s’est fait sans l’avis des cheminots et qui consiste à libérer l’espace pour devait-elle ajouter « réaliser un parking et une place du style de celle du Diamant à Ajaccio avec sans doute des boutiques. Coût de ce projet de la nouvelle gare : 10M€, pour qui, pour quoi ? 
    C’est un projet déstructurant. De notre côté nous avons un autre projet avec la création d’un grand espace de vie, au cœur de la ville avec au lieu-dit l’Ortacce, une nouvelle mairie, salle polyvalente de spectacle, aires de jeux…
    ». 

    Eric Rochault devait parler des problèmes de circulation  de voitures et deux-roues, ainsi que de stationnement et d’accessibilité dans la rue Clemenceau. 
    Avant de donner la parole au public,François-Xavier Acquaviva lançait un appel à la mobilisation, précisant qu’il restait 6 places à pourvoir dans son équipe (2 femmes et 4 hommes) 

    Présentation de la liste vers le 15 février. 

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Sortie d’école pas  comme les autres

     

     

    Attention Danger    Sortie d’école pas comme les autres

     

    Sortie d’école pas comme les autresSortie d’école pas comme les autres

     

     

    Vos enfants ne sont pas des déchets

    Est-ce digne de notre cité

     

    Sortie d’école pas comme les autresSortie d’école pas comme les autres

     

     

    Vive Calvi Pourquoi changer ?

    Continuez à voter pour ceux qui laissent dépérir nôtre ville.

     

    Ou votez pour 

    Sortie d’école pas comme les autres

     

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique