• Comment circuler agréablement à Calvi sans voiture ?

     

    2. Spassighjata : les personnes à mobilité réduite

     

    Mettons nous à la place des personnes à mobilité réduite pour les actes de la vie quotidienne,

    donnons une vraie valeur à la liberté de circuler et prêtons la main à un parcours facilitateur

    le long des rues de la ville. 

     

    MAIS, Il ne s’agit pas  de bonne volonté, plus qu’un devoir : c’est une obligation légale et morale.

    La loi du 10 juillet 2014 a habilité le Gouvernement à légiférer par ordonnance sur certains aspects de la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées : * la précision des obligations prévues par la loi, dite “Handicap”, du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées en matière d'accessibilité des établissements recevant du public, des bâtiments d'habitation et des services de transport public de voyageurs ;

    * la prolongation du délai permettant d’effectuer les travaux de mise en accessibilité de ces établissements, au-delà de 2015 ;

     

    Bien que le délai de mise en accessibilité soit prolongé, il n’en demeure pas moins que c’est une

    entreprise nécessitant une anticipation et des propositions concrètes. L’agenda  «  Ad’AP » (Agenda d’Accessibilité Programmée) doit être présenté rapidement aux services de l’état, certaines dotations dans les domaines publics ou privés sont possibles via la région et le département. Depuis mars 2016 la municipalité a fait état de son projet de déposer son AGENDA d’accessibilité en préfecture pour approbation, celui-ci prévoit d’échelonner sur 6 ans les travaux pour un coût estimé à 180 000 €, il a été annoncé que 15 établissements devaient être mis aux normes  : Etablissements Recevant du Public, à suivre..

     

    Difficile d’échapper à une série de mises au point : la réparation des trottoirs, l’ aménagement de nouveaux ‘ bateaux’ pour les piétons (comme à Bastia), poussettes et fauteuils roulants, installation de plateformes à pente douce (voir photo p.2), devant les magasins (au bon gré des commerçants) et les accès aux passages piétons, colmatage des chaussées piétonnes et restauration des pavés défectueux(récents ou non).

     

    Par ailleurs,dans le cadre de notre balade « comment se promener agréablement à Calvi sans voiture » Donnons  quelques contre-exemples :

    Route du stade, un tiers de trottoir, ne permettant pas de se croiser aux abords du collège et du stade ; puis du collège au centre social Cardellu, un trottoir inachevé depuis   2007.

    Du stade au croisement de l’hôtel Mariana : terre battue avec des ornières, impraticable pour les PMR, les parents avec des poussettes et les plus anciens (résidence San Francescu) qui ont quelque difficulté à se déplacer. Idem pour la rue des écoles, les ornières en moins.

    Avenue de la république : du slalom pour les piétons, impossible de croiser un fauteuil roulant, une poussette …. Ou bien un coup d’adrénaline sur la route….

     

    Comment circuler agréablement à Calvi sans voiture ?

    vu ailleurs

     

     

    A bientôt pour le troisième épisode : Spassighjata 3 / les deux roues

     

     

     

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :