• Lettre ouverte à Mr Ortoli

    Cher Mr Ortoli

    Je me permets de vous adresser cette lettre ouverte car je m’étonne d’une certaine conception de l’information moderne. Les journaux passent pour être des vecteurs d’information et les gens leur font confiance.

    Le traitement de la fin du port de commerce de Calvi par votre journal me laisse dubitatif…

    Nous avons eu droit à 3 articles sur ce sujet. Un, juste après l’annonce des pouvoirs légaux de la fin du port de commerce à Calvi pour manque de sécurité face au terrorisme, puis une pleine page pour la conférence de presse de Mr le Maire et, aujourd’hui 26 septembre 2016, quasiment une autre pleine page pour nous redire ce qui avait déjà été dit. Mis à part 2 lignes dans le premier article, au milieu d’autres réactions, vous ne nous avez jamais invités à nous exprimer sur ce sujet important pour notre avenir.

    Quand vous nous interviewez, il vous faut toujours la réaction ou le point de vue de la mairie, l’inverse rarement … un traitement égalitaire qui laisse perplexe.

    Contrairement à la pensée unique, qui se retrouve dans le programme de campagne de Mr Santini, il y a d’autres solutions. La commune n’a plus investi sur le port depuis longtemps, toutes les politiques ont visé à réduire le trafic et on n’a pas cherché à trouver une solution pour les parkings des voitures des ferries. Les commerçants qui travaillaient grâce à eux seront contents de votre point de vue. Certains de nos compatriotes Ile-Roussiens veulent ériger une statue à notre maire dans leur ville. Ils ont des encombrements routiers mais leurs commerces et leurs hôtels bénéficient d’une manne dont l’équipe en place, à Calvi, ne voulait plus.

    Dans ce dossier, comme dans beaucoup d’autres, vous vous conduisez comme l’organe publicitaire de la Mairie de Calvi et de son Maire. Nous savions déjà qu’une certaine presse lui était inféodée, mais nous pensions que vous aviez un peu de liberté. Finalement votre groupe est aussi tenu que les autres principaux vecteurs d’information de la presse locale. Sous le couvert d’une ouverture à tous, vous ne faites qu’être les instruments des clanistes locaux et de leurs alliés et contribuez par vos actions de propagande à les maintenir au pouvoir.

    Une simple question, Mr Ortoli, existe-t-il encore une presse libre et impartiale dans notre ile ?

     

    Fx Acquaviva chef de file de Calvi Altrimente groupe d’opposition à Calvi

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :