• Canal de la Figarella

     

    Demain 11 Mars est une belle date dans l'histoire sociale de notre Pays.


    En effet, il y a 86 ans le 11 Mars 1932 il y eut la création des Allocations Familiales. C'est Adolphe Landry né a Ajaccio en 1874  Ancien ministre et aussi ancien maire de Calvi qui fût à l'origine de cette politique familiale. 

    Il a également laissé un patrimoine d'utilité publique à la ville de Calvi: LE CANAL DE LA FIGARELLA...

    Nos ancêtres ont eu la chance d'avoir un maire visionnaire. Malheureusement ce n'est plus le cas, ce canal est abandonné par la municipalité d'aujourd'hui, l'eau coule toujours mais se perd dans la nature en amont de la ville par faute d'entretien, les jardins de dizaines de Calvais souffrent de sécheresse.


    Est-il raisonnable d'arroser nos plantes avec l'eau "super propre" de Véolia ? et aussi de laver nos yachts ... CET  ÉTÉ ?

    Par Patrick Martin.

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • De  l’Association des Usagers du Canal d’irrigation de la Figarella

    Hôtel Mariana, le jeudi 01 mars 2018 à 18h30

     

     

    L’ association , créée en 2014, veut défendre et promouvoir le canal qui a servi pour 

    l’approvisionnement en eau brute des domaines et jardins de la campagne calvaise.

    Son fonctionnement est attesté jusqu’en 2011, et il a même pallié une pénurie d’eau

    lors d’une grande sécheresse.Pendant la dernière décennie, de nombreux dégâts ont

    été recensés sur les 13 km de son parcours et l’association cherche les moyens 

    d’y refaire couler l’eau tout en lui reconnaissant  une valeur patrimoniale. 

     

    Merci de faire passer le message.

     

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le conseil d'Etat confirme la protection de la presqu'île de la Revellata

    Photo Google Map

     

    Articles Corse Matin du 02 février 2018

    Le conseil d'État a rejeté hier les pourvois des SCI Calvi Revellata et Treamariccia, dont l'objet était de faire annuler l'arrêté pris par le préfet de la Haute-Corse, déclarant d'utilité publique l'acquisition foncière de la presqu'île de la Revellata.

    La haute juridiction administrative confirme donc l'arrêt de la cour d'appel de Marseille et valide définitivement l'acquisition de la presqu'île par le Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres.

    LIRE AUSSI : Bataille juridique autour de la presqu'île de la Revellata

    Le conseil des rivages de Corse avait par ailleurs émis un avis favorable à l'unanimité sur le projet, y compris par voie d'expropriation pour une surface foncière totale de 307 hectares.

    À leur tour, les magistrats parisiens confirment que "la presqu'île de la Revellata constitue l'un des grands sites du littoral de la Corse sur lequel les mesures de protection se révélaient insuffisantes pour assurer la sauvegarde du site qui présente un intérêt faunistique et floristique reconnu" et valident ainsi le projet du Conservatoire, déjà propriétaire de 63 hectares, permettant d'assurer "la maîtrise foncière de la presqu'île et permettre dès lors sa protection définitive. Ce qui répond à une finalité d'intérêt général".

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire