• Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Ce vendredi 7 mars à l’hôtel Regina, Calvi Altrimente tenait sa dernière réunion publique, avant son meeting du 21 Mars. C’était l’occasion de présenter la liste des 29 hommes et femmes, motivés et  déterminés  face aux durs combats à venir. L’assistance était nombreuse et  attentive. François-Xavier Acquaviva énuméra ses colistiers qui furent applaudis individuellement.

     

     

    1 François Xavier Acquaviva

    47 ans responsable de restaurant 

    2 Ghjulia Robichon

    33 ans Professeure des écoles bilingue

    3 Eric Rochault

    55 ans gérant de société

    4 Martine Vergnol

    61 ans Retraitée éducation nationale

    5 Stephane Serra

    31 ans Professeur de langue Corse 

    6 M-Françoise Casinelli

    61 ans cadre a pôle emploi  

    7 Pascal Carlotti

    37 ans Vendeur

    8 M-Madeleine Ausilia

    56 ans Commerçante 

    9 Julien Orsini

    20 ans commerçant

    10 Stéphanie Maraninchi

    36 ans conseillère en énergie

    11 Dominique Spinosi

    46 ans agent commercial

    12 Felicia Sicurani

     43 ans commerçante

    13 Romain Peynet

     20 ans sans emploi

    14 Nicole Bianconi

     56 ans commerçante

    15 Christophe Andreu

     37 ans père au foyer

    16 Antoinette D’angeli

     57 ans animatrice

    17 Alexandre Orsini 

    42 ans cuisinier

    18 Hélène Ambrosini

    53 ans Guide -interprète, formatrice

    19 Joseph Greco

     56 ans technicien informatique

    20 Mireille Boucher

    61 ans
    cadre secteur animation socio-culturelle

    21 P-P Marlerba Gugliemacci

     22 ans  chef d'entreprise

    22 Virginie Da-Luz

     36 ans agricultrice

    23 André Simeoni

     45 ans technicien de maintenance

    24 Sophia Martelli

     33 ans caissière casino

    25 P-André Acquaviva

    20 ans sans profession

    26 Marina Nesic

    32 ans vendeuse en boulangerie

    27 Denis Serra

    48 ans artisan plombier

    28 Marion Thelier

    23 ans mère au foyer 

    29 Louis Casinelli

    55 ans veilleur de nuit
    Syndicaliste

     

     

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Une spéculation galopante et le maintien des ferries

    Il devait lancer le débat en attaquant sur la spéculation. C’était l’occasion de critiquer et regretter l’absence de PLU, qui a permis une urbanisation anarchique et effrénée. «  Calvi Altrimente » propose de faire un PLU intégrant toutes les zones qui nécessitent d’être protégées  dans l’esprit d’un développement harmonieux. il mettait en exergue les nombreux appartements vides en hiver et sa volonté de changer ce système pour qu’enfin les Calvais puissent se loger de manière décente, à un prix correct et dans toute la ville. L’ambition est de s’occuper des Calvais et non pas de riches propriétaires extérieurs à la commune.

    Il rappela la mise en ligne d’une pétition pour le retour des ferries à Calvi, et pointa, chiffres à l’appui, le manque à gagner  pour la ville, tout au long de l’année.

    Il démontra que les projets de «  Calvi Altrimente » seraient moins coûteux que ceux de la mairie actuelle et que les recherches de financement seraient identiques à ceux des autres communes. Un panel des financements possibles sera  présenté au préalable pour que les projets correspondent à des aides maximales.

    Pour clôturer, il s’est interrogé sur le programme introuvable de la majorité sortante et sur ses futurs financements.

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

    Une vie sociale

    Martine Vergnol prit la parole pour le volet social. Vaste sujet où elle aborda tous les secteurs. Une piqûre de rappel  fut faite sur l’accès pour tous aux «  Etablissements Recevant du Public » promis par Mr Santini  au 1er Janvier 2015 et qui ne verra pas le jour. Elle mit en avant la volonté de la liste « Calvi Altrimente » d’œuvrer réellement pour tous les citoyens sans contrepartie électorale, que ce soit au niveau des attributions HLM ou des aides de la mairie.

    L’aide aux personnes âgées, un vaste projet pour les jeunes, des propositions importantes pour les personnes en difficulté, ainsi qu’un soutien massif aux associations fut le fil directeur d’un discours tourné vers l’aide et le lien entre les diverses  générations. Une véritable écoute de tous sera mise en place.

     

    Une politique environnementale

    La politique environnementale abordée  par Eric Rochault en démontra l’absence actuelle. Il pointa l’urgente nécessité de paramétrer tout investissement municipal à une conscience environnementale. Un audit énergétique permettra à Calvi de faire des économies. La mise aux normes des bâtiments et lieux publics (port de plaisance) donneront  un meilleur cadre de vie, beaucoup moins pollué (plage polluée tous les ans) et plus respectueux de la nature.

    Il mit en avant la nécessité de faire respecter l’arrêté préfectoral sur le sentier des douaniers et l’impérieuse préservation de certaines zones comme la pinède ou le canal de la Figarella.

     

     

    Préservation du patrimoine et politique sportive

     

    Julia Robichon s’attacha à démontrer l’intérêt de valoriser le patrimoine à la fois pour les Calvais et les touristes, que ce soit pour une meilleure information ou pour la transmission d’un héritage aux générations futures. Un vrai plan de remise en état, l’obtention du logo des monuments historiques et la mise en place de parcours patrimoniaux seront mis en place. La réappropriation d’une toponymie « nustrale »  et un soutien sans faille aux associations.

     

    Un parallèle entre le patrimoine et le sport est fut établi en développant  des parcours favorisant les deux aspects. Une politique de projet viendra soutenir les nombreuses associations et une aide personnalisée sera apportée. Une meilleure utilisation du complexe sportif (fermé le dimanche et  pendant les vacances) est voulue au niveau des horaires et de l’accessibilité (mise en place d’une ligne de bus). L’acquisition d’un bus permettra de réduire les coûts de transport scolaire et une utilisation « optimum » de ce complexe.

     

    Un manque de démocratie

    Stéphane Serra clôtura cette soirée, il rappela la difficulté d’être entendu à la mairie et le manque de motivation des conseillers municipaux sortis des quelques responsables. Il fit un bilan rapide de l’opposition, rappelant quelques combats et le refus par l’équipe en place de prendre en compte les positions ou projets présentés par eux.

    Il montra la continuité dans l’esprit et le besoin fort de se motiver pour aller de l’avant et d’arriver à faire bouger les lignes pour offrir un autre avenir à Calvi.

    Réunion publique du 7 mars de Calvi Altrimente

     

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Petru Bertoni
    Dimanche 9 Mars 2014 à 21:15

    Parlez également de l'intolérable concession d'aménagement offerte à la SPLM (ex Semexeval) qui met Calvi sous la tutelle exclusive de communes du Var avec, à moyen terme, des réalisations dans le centre historique (Citadelle et Marine) dans le superbe style des Rivages à des prix sûrement accessibles aux habitants! Car, nous le savons bien, l'ambition de la SPLM est le développement harmonieux de Calvi et le bien de ses habitants. Reste à savoir quels sens donner à ce mot magique de développement !!! Il est encore temps de s'y opposer. Repensons à l'incinérateur qui était soit-disant acquis et que la mobilisation des citoyens a renvoyé aux ordures, au splendide PADDUC et de sa non moins splendide chute au même endroit. Ne nous laissons pas voler notre ville par les puissances de l'argent. Basta è cusi' sia.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :